Barcelona Bus Turistic Pedrera Barcelone

Guide pour découvrir Barcelone par quartier

Ah Barcelone… On pense tout de suite au soleil et aux tapas, mais il y a tellement plus à découvrir ! Nous vous emmenons quartier par quartier. Suivez le guide.

Barcelone, la ciutat de Gaudí

Seconde métropole du pays, Barcelone rime souvent avec plage et soleil.
Il y a pourtant tellement de choses à découvrir… On vous emmène au travers des ruelles de la capitale catalane et de ses plus beaux quartiers !

Photos du haut et ci-dessous :  Bus touristique de Barcelone © Barcelona Bus Turístic, Quartier du Born © Turisme De Barcelona
Bon à savoir

Ne loupez rien de l’activité culturelle à Barcelone avec le site de l’office de tourisme de Barcelone!

Las Ramblas © Nano Cañas
El Born I Santa Maria Del Mar © Turisme De Barcelona
El Born I Santa Maria Del Mar © Turisme De Barcelona

La Barcelone médiévale

Le quartier Gòtic

Imposants vestiges romains, étroites ruelles médiévales, paisibles placettes à l’écart de la foule… En parcourant les rues du quartier gothique, c’est un vrai voyage dans le temps que l’on effectue.

Le bâtiment principal du quartier est le Musée d’Histoire de la Ville (MUHBA). Lors de la visite on est d’abord convié à un voyage souterrain à travers les premières cités de Barcelone, romaine et wisigothique.
Sur près de 4 000 m2, on découvre des vestiges de rues, de maisons et d’ateliers, et les soubassements du complexe épiscopal qui s’étendait jusque sous l’actuelle cathédrale. Vous remonterez ensuite vers les salles romanes et gothiques du palais royal avant de terminer le parcours dans la chapelle Santa Agata. Une visite passionnante, d’au moins 1h,  qui n’est pas réservée qu’aux amoureux d’archéologie !

La Rambla demeurent toujours l’artère la plus fréquentée d’un point de vue touristique! Vous pourrez difficilement faire l’impasse dessus surtout en raison de son jolie marché de la Boquería. L’avenue sert également de ligne de démarcation entre le quartier Gòtic et le Raval à droite.

À ne pas manquer :

  • Avenue Portal de l’Angel
  • Santa Maria del Pi
  • Cathédrale de Barcelone
  • Plaça del Rei
  • Call (quartier juif)
  • Plaça Sant Jaume
  • Plaça de Sant Felip Neri
  • Teatre del Liceu
  • Palau Güell
  • Marché de la Boquería
  • Plaça Reial
  • Le MACBA

La Ribera et la Ciutadella

Dans ce quartier, on y retrouve la traces des anciens métiers  d’artisans et marchands qui s’y déployer autrefois. Nombre de rues portent leur nom : vitrier, chapelier… Aujourd’hui, les ateliers d’artistes et boutiques de mode jalonnent les rues sinueuses de ce quartier plein de charmes. Au détour des rues, on trouve quelques sites culturels et lieux touristiques incontournables comme le Palau de la Música, le joyau moderniste du quartier La Ribera signé Domènech i Montaner, le Musée Picasso ou la Cathédrale gothique : Santa Maria del Mar. Et si de loin vous apercevez une toiture colorée qui ondule, ce n’est autre que le Marché de Santa Caterina dont les origines remontent à 1845 et qui a été rénové en 2005 par l’équipe d’architectes d’Enric Miralles et Benedetta Tagliabue.

Et pour finir votre balade, quoi de mieux que de flâner dans l’un des plus beaux parcs de la ville, le Parc de la Ciutadella qui accueillit en 1888 l’Exposition universelle.

A voir :

  • Le Palau de la Música catalana
  • Le Parc de la Ciutadella
  • Le Musée Picasso
  • Le marché de Santa Caterina
  • La Basilique Santa Maria del Mar
  • Le passage du Born
Photos de gauche : Basilique Santa Maria del Mar et Cathédrale de Barcelone © Barcelona Turisme

Les petits villages de Barcelone

Gràcia et le Park Güell

Si Gràcia a su conserver son ambiance de « petit village », il n’en reste pas moins l’un des quartiers les plus animés de la ville avec ses nombreuses places ouvertes où les familles se retrouvent pour prendre un verre pendant que les enfants jouent ensemble. Boutiques tendances, d’artisans et de stylistes s’inscrivent dans la tendance « éco-responsable ». Gràcia est aussi à l’origine de l’une des plus belles festes majors de Catalogne, à savoir, « les festes de Gràcia« . A la mi-août, les rues sont décorées par les associations de quartier, et pendant 15 jours, concerts, défilés, tours humaines s’enchaînent dans une ambiance festive et familiale.

Deux oeuvres importantes de Gaudí inscrites au Patrimoine de l’Humanité sont à visiter dans ce quartier, à commencer par la Casa Vicens, la première oeuvre de l’architecte (1883-1885). Le deuxième site incontournable est le Park Güell qui se trouve tout en haut du quartier de Gràcia et surplombe la ville.

A voir :

  • Casa Fuster
  • Casa Vicens
  • Park Güell
  • Les places de Gràcia

Sàrria et Collserola

Sàrria, joli quartier coçu et l’un des derniers rattachés à Barcelone en 1921, a su conserver son caractère « village » où se mèlent architecture moderniste et traditionnel. La Torre Bellesguard, l’une des oeuvres du grand architecte Gaudí se trouve d’ailleurs dans ce quartier. Il y règne une ambiance douce et chaleureuse, loin du tumulte de l’hypercentre. C’est bien à Sarrià que vous pourrez vraiment apprécier l’art de vivre à la catalane. Autre point positif, sa proximité avec l’un des poumons vert de la ville, la montagne de Collserola. Du haut du Mirador de la Tour de Collserola, une vue magnifique s’ouvre sur Barcelone. Ici, les Barcelonais viennent y faire leur promenade dominicale, divertir leurs enfants au Parc d’Attractions du Tibidabo. Vous croiserez sans doute des joggueurs et des cyclistes qui empruntent la carretera de les Aigües bordée de pins…

A voir :

  • Marché de Sarrià
  • Vieux centre de Sarrià
  • Torre Bellesguard
  • Carretera de les Aigües
  • Parc de Collserola
  • Parcs d’attractions du Tibidabo
  • Cosmo Caixa
  • Mirador de la Tour de Collserola

 

Photos de droite : Quartier de Gràcia et Vue sur Barcelone et la mer © Turisme de Barcelona
Photos ci-dessous : Casa Milà, La Pedrera – Barcelone © Imagen M.A.S. – ACT, Hospital de la Santa Creu i de Sant Pau – © Robert Ramos – FPHSCSP, Casa Vicens – Barcelona – © Pol Viladoms
Casa Coll I Regàs © Fundació Iluro
Gaudí, Casa Batlló © Casa Batlló
Hospital de la Santa Creu i de Sant Pau © Robert Ramos - FPHSCSP
Hotel W © Turisme de Barcelona
Eixample © Oriol Llauradó
Eixample © Agència Catalana de Turisme

 

La Barcelone élégante

L’Eixample

Né de la nécessité d’agrandir Barcelone, l’Eixample est le miroir de l’essor économique de la bourgeoisie barcelonaise et la vitrine de l’architecture moderniste : Casa Batlló, la Pedrera ou la Sagrada Familia. Le quartier regroupe de nombreuses bâtisses emblématiques de ce mouvement.

En 1859, Madrid imposa l’ingénieur Ildefons Cerdà (1815-1876) pour dessiner le nouvel espace dans lequel la ville de Barcelone devait s’étendre, l’Eixample (qui signifie littéralement « l’extension »). Il conçut alors un réseau de rues de 20 m de large, parallèles à la mer. Seule entorse à ce quadrillage parfait : l’avinguda Diagonal, voie principale de la nouvelle ville qui devait conduire à la plaça de les Glòries.

La construction de l’Eixample coïncida avec l’une des périodes les plus brillantes de la ville. Le développement économique avait provoqué l’éclosion d’une bourgeoise prospère, soucieuse de faire de Barcelone une grande ville et séduite par le modernisme, devenu le symbole visuel de l’Eixample.

Le Modernisme

À la fin du XIX° s., les capitales européennes sont prises de fièvre architecturale. À Paris, Bruxelles, Berlin ou Vienne, on construit de drôles d’édifices : formes étranges, soutenues souvent par des structures métalliques, avec des motifs d’art décoratif ornant les façades.

Sensible aux avancées de ses consœurs Européennes, Barcelone adopte rapidement ces nouveaux codes : le Modernisme catalan est né, nourri de technologies contemporaines et de références au passé catalan.

Pour découvrir le patrimoine architectural moderniste de Catalogne, il est bon de partir à la recherche des réalisations de ses célèbres artistes :

Gaudí : Sagrada Familia, Park Güell, Casa Batlló, Casa Milà…

Lluís Domènech i Montaner : Hospital Sant Pau, Palau de la Música Catalana…

Puig i Calafach : Casa de les Punxes, Casa Atmeller, Fàbrica Casaramona, Casa Macaya.

Photos de gauche : Gaudí, Casa Batlló © Casa Batlló,  Vue aérienne sur l’Eixample © Agència Catalana de Turisme

Le bord de mer

Montjuic et Poble Sec

Poble Sec, quartier populaire et traditionnel du monde de la musique et du spectacle, témoigne également de son passé industriel par les trois cheminées qui se hissent au coeur du quartier.

Derrière, l’ombre de la montagne de Montjuic culmine à 185 mètres de hauteur. Ancien « mont juif » (en raison des terrains achetés par la communauté sépharade à l’époque de la Barcelone médiévale pour enterrer les morts), cette montagne dont les pieds trempent dans la mer, renferme une multitude de sites et lieux à visiter. L’histoire en fait le haut lieu de la célébration des Jeux Olympiques de 92 avec le parc Olympique ouvert au public. On trouve également au coeur des pins et des parcs, la musée de l’un des plus grands peintres catalans, la Fundació Joan Miró et l’un des plus beaux musées de Barcelone : le Musée National d’Art de Catalogne.

Accessible par la route, l’Aéri ou le Telefèric, Montjuic offre d’en haut des vues spectaculaires sur Barcelone.

Petite anecdote : ses nombreuses carrières ont permis d’extraire la pierre nécessaire à l’édification de la Cathédrale Santa Maria del Mar que l’on trouve dans le quartier de la Ribera. On l’appelle la pierre de Montjuic.

A voir :

  • Plaça Espanya
  • Palau Nacional
  • Fontaines magiques
  • Musée National d’Art de Catalogne
  • Poble Espanyol
  • Caixaforum
  • Fundació Joan Miró
  • Jardin botanique
  • Cimetière de Montjuic

La Barceloneta

Crée en 1753, le quartier balnéaire de la Barceloneta n’a cessé de se moderniser depuis les jeux olympiques de 1992 tout en conservant le charme des vieilles cités méditerranéennes.

Un des bâtiments emblématiques du quartier est « Les Drassanes« .

Près d’un monument en l’honneur de Christophe Colomb, les anciens chantiers navals médiévaux, constituent un superbe exemple d’architecture civile gothique catalane.

La découverte du Nouveau Monde marqua la prédominance de l’Atlantique sur la Méditerranée et, donc, la décadence des galères. Démantelées, les Drassanes furent transformées en quartier d’artillerie, puis en Musée maritime.

3 photos de droite :  Montjuic et le jardin botanique, La Barceloneta © Turisme De Barcelona – A Contraluz
Barceloneta © Fiorella Tosso Act
Barceloneta © Fiorella Tosso Act
Barceloneta © Fiorella Tosso Act

La Barcelone moderne

Poble Nou et le 22@

Depuis la fin du XX° s., Barcelone travaille au remodelage du quartier du Poblenou  avec la création de ce nouvel espace connu sous le nom de 22@ où se concentrent aujourd’hui les industries de la connaissance et des nouvelles technologies. Si vous peinez à le trouver, laissez-vous guider par cette tour colorée longée par l’avenue Diagonal, la Torre Agbar. Ce gratte-ciel high-tech de 37 étages en forme de geyser est l’oeuvre de l’architecte français Jean Nouvel. C’est également dans ce quartier que l’on y trouve les écoles de design et d’architecture. Tout autour se sont ouverts de nombreux lieux branchés et alternatifs fréquentés par la jeunesse créative catalane. Ici, les anciens bâtiments industriels abritent de nouvelles activités économiques, des studios de design…

En parallèle, l’ancien quartier de Poblenou affiche une image plus traditionnelle qui s’associe très bien avec le côté ultramoderne des édifices de la high-tech. On flâne dans une ambiance paisible dans la Rambla de Poblenou où alternent maisons modernistes et les adresses de « toujours ». Le quartier du Poblenou borde également la mer avec notamment la plage de Bogatell.

Les incontournables :

  • Musée du design de Barcelone
  • Museu Can Framis. Fundació Vila Casas
  • Noyau ancien du quartier du Poblenou et la Rambla de Poblenou
  • Plage de Bogatell

 

Photos de droite : Torre Agbar © Barcelona Turisme et Tour Agbar, Barcelone © Edgar De Puy Fuentes
Casa Coll I Regàs © Fundació Iluro
Torre Glòries © Edgar De Puy Fuentes
Catedral De Barcelona © Servicios Editorials Georama
Catedral De Barcelona © Servicios Editorials Georama
Catedral De Barcelona © Servicios Editorials Georama

Itinéraires pour découvrir Barcelone

Jour 1

Baladez-vous dans le Barri Gòtic en visitant la cathédrale et le Museu d’Història de Barcelone.

Flânez et dégustez quelques tapas au Mercat de la Boqueria ou attablez-vous à une terrasse sur l’agréable plaça de Sant Josep Oriol.

Visitez le MACBA, puis continuez sur La Rambla. Faites une pause sur une terrasse de la plaça Reial et enchaînez avec la découverte d’El Born et du Museu Picasso.

Poursuivez par une petite séance de lèche-vitrine et prenez l’apéro face à Santa Maria del Mar.
Dînez dans El Born. Puis rendez-vous au Jamboree, un célèbre club de jazz.

 

Jour 2

Débutez la matinée par la visite de la Sagrada Família, puis allez vous détendre dans le Park Güell. Pour une visite des plus agréables, nous vous conseillons d’acheter les tickets à l’avance ! Les passionés d’art contemporain se feront un plaisir de visiter la Fundació Antoni Tàpies.

Déjeunez dans l’Eixample ou optez pour un déjeuner plus léger dans un bar à tapas.

Promennez-vous au passeig de Gràcia avec la visite de la Casa Milà ou de la Casa Batlló (et pourquoi pas les deux !).

N’oubliez pas de faire un peu de shopping dans le quartier avant de monter vous balader à Gràcia avec, en prime, un petit apéro sur la Plaça del Sol.

 

Jour 3

Flânez dans Montjuic et visitez le MNAC ou la Fundació Joan Miró.

Retournez ensuite au port en téléphérique pour « vous en mettre plein la vue » ! Vous débarquez près de la Barceloneta.

Déjeunez dans le quartier pour enfin piquer une tête, avant de suivre la promenade maritime vers El Poblenou.

Puis remontez la Rambla del Poblenou ou visitez le Museu Blau.

Et enfin dînez dans El Poblenou !

Vous disposez de plus de temps ? Jetez un oeil aux excursion autour de Barcelone en train !

Photos de gauche : Barcelone – Rambla – Pla del’ós – Joan Miró © Espai d’Imatge, Bancs du Park Güell – Barcelona © Oriol Alamany, Barcelone, Mnac, Musée National Art Catalogne © Imagen Mas – Act
Photo ci-dessous : Barcelone – Marché Santa Caterina – DR
Mercat De Santa Caterina © Turisme De Barcelona

 

Comment venir ?

En avion

Aéroport de Barcelone – El Prat. À 16km au sud-est de la ville.
La majorité des grandes compagnies arrivent au terminal T1.
Depuis l’aéroport, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour rejoindre le centre-ville :

En bus
L’Aérobus A1 (terminal T1) et A2 (terminaux T2B et T2C) conduisent à la plaça Espanya (première arrêt) et à la plaça Catalunya via la plaça Universitat en 35mm.
La fréquence est toutes les 5-10 min entre 5h35 et 1h (de l’aéroport), 5h et 0h30 (du centre-ville). Tarif : 5,90€ AS, 10,20€ AR (valable 15 jours)
Plus d’informations.

En train
Il mène à la gare de Barcelona Sants (18 min) et Passeig de Gràcia (26 min). Le départ est du T2 (il y a un service de navette depuis le T1), la fréquence est toutes les 30 min, de 5h42 à 23h38 (aéroport) et de 5h13 à 23h14 (Barcelona Sants)
Plus d’informations sur les horaires.

En métro
La L9 relie le centre-ville à l’aéroport (T1 et T2) en 50 min approximativement. La fréquence est toutes les 7 min.
Taxi – 30-50€

 

En train

Le réseau de trains entre la France et la Catalogne est efficace, la SNCF étant en coopération avec Renfe !

Paris Gare de Lyon – Barcelona Sants : 6h19
Lyon Part Dieu – Barcelona Sants : 5h06
Marseille – Barcelona Sants : 6h20
Toulouse – Barcelona Sants : 3h36

La Gare de Barcelona Sants est desservie par 2 lignes de métro : la L3 (ligne verte, dir. Trinitat Nova) qui dessert Las Ramblas, la plaça Catalunya et les stations Passeig de Gràcia et Diagonal ; ainsi que la L5 (ligne bleue, dir. Horta) qui traverse l’Eixample via Diagonal et Sagrada Família.

 

Photos de droite : Barcelone, Vue Aérienne © Barcelona Turisme Avion Vueling © Vueling,  Metro L9s Torrassa © Tmb  Barcelona

 

Casa Coll I Regàs © Fundació Iluro
Casa Coll I Regàs © Fundació Iluro
Casa Coll I Regàs © Fundació Iluro
Palau Güell, Terrassa © Agència Catalana De Turisme
Palau Güell, Terrassa © Agència Catalana De Turisme
Casa Coll I Regàs © Fundació Iluro

 

En transports en commun

La TMB (compagnie barcelonaise des transports en commun) propose aux touristes le forfait HOLA BARCELONA.

C’est une carte avec un nombre de trajets illimité dans les transports en commun de Barcelone valable 2 jours (48 h), 3 jours (72 h), 4 jours (96 h) ou 5 jours (120 h) à partir de la première validation.

La carte de transport Hola Barcelona Travel Card est personnelle. Elle vous permet d’emprunter librement les lignes de métro, les bus (TMB), les lignes de train urbaines de Ferrocarrils de la Generalitat de Catalunya (FGC, zone 1), le funiculaire de Montjuïc, le tramway (TRAM) et les lignes régionales de Rodalies de Catalunya (zone 1).

La Hola Barcelona Travel Card comprend un trajet aller-retour en métro entre l’aéroport et le centre de Barcelone. Ne payez aucun supplément pour le transfert et profitez de votre carte Hola Barcelona Travel Card dès la première minute.

Attention : Il ne faut pas confondre ce forfait avec la Barcelona Card.

Celui-ci est un forfait qui comprend aussi des entrés sur certaines attractions touristiques. Plus informations ici.

Il y a aussi une autre option à la Hola Barcelona : la T – Casual. C’est un ticket personnel valide pour effectuer 10 voyages entre 1 à 6 zones. Avec ce ticket, vous avez jusqu’à 75 minutes pour vos changements de transport (métro-bus-train-FGC-tram) avec une seule validation. Néanmoins, Il n’est pas valable pour les stations de métro T1 Aeroport et T2 Aeroport de la ligne L9 Sud.

 

En voiture

De l’autoroute AP7, suivez la direction centre-ville pour aboutir sur la Meridiana, large avenue qui conduit à la plaça de les Glòries Catalanes.

Peu avant celle-ci, sur la droite, la carrer Aragó conduit au centre-ville ; il est alors temps de chercher un parking et de se garer à Barcelone !

Pour commencer, il est important de faire la différence entre la zone bleue et la zone verte à Barcelone : ce sont les places de stationnement de la ville peintes au sol de différentes couleurs.

La zone bleue a le même tarif pour tout le monde, sans limite de temps, ni horaires. Il est obligatoire de mettre un ticket du lundi au vendredi de 9 à 14h et 16 à 20h. Le prix peut varier selon le quartier. Sur des lieux comme la plage ou le centre-ville, le week-end et les jours fériés ne sont pas exemptés de paiement.

La zone verte correspond aux places de stationnements réservés aux résidents de chaque quartier. Ils paient un tarif réduit. Pour les non-résidents (sans vignette spéciale de la mairie), le tarif est plus élevé et la limite de temps est fixé à un maximum de 2 heures.

Plus d’informations sur le réseau de parkings de Barcelone.

 

Photos de gauche : Bus Touristique © Barcelona Bus Turístic, Eixample – Barcelona © Yann Arthus Bertrand – Extrait du livre « La Catalogne Vue du Ciel », Barcelone – 22@, Encants et Agbar © Turisme de Barcelona

La belle Barcelone a tant à faire découvrir, un long week-end à Barcelone se profilerait-il à l’horizon après avoir lu cet article ?

Articles recommandés

Notre calendrier de l’Avent

Notre calendrier de l’Avent

Illustrations Catherine Cordasco

Les traditions de Noël en Catalogne

Les traditions de Noël en Catalogne

Noël est plus qu’une simple fête : c’est une période de l’année ponctuée de symboles…

Guide pour découvrir Barcelone par quartier

Guide pour découvrir Barcelone par quartier

Ah Barcelone... On pense tout de suite au soleil et aux tapas, mais il y…

Top 10 spas et bien-être en Catalogne

Top 10 spas et bien-être en Catalogne

L'hiver approche, l'envie irrésistible de se mettre au chaud et prendre soin de soi est…

Sur les traces de l’architecte Puig i Cadafalch à Barcelone

Sur les traces de l’architecte Puig i Cadafalch à Barcelone

Historien de l'art et l'un des principaux architectes du modernisme, Josep Puig i Cadafalch a…

5 expériences à vivre en Catalogne à l’automne

5 expériences à vivre en Catalogne à l’automne

À chaque saison la Catalogne se transforme, c’est d’ailleurs ce qui fait tout son charme…

Voir tout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.