Flamant rose - Delta de l'Ebre

Interview d’Esteve Fornós, passionné du Delta de l’Èbre

Aujourd’hui on vous emmène à la rencontre d’Esteve Fornós, passionné de photographie et admirateur des paysages et de la faune du Delta de l’Èbre.

À travers ses magnifiques photos, Esteve Fornós nous fait découvrir la beauté des paysages et de la faune du Delta de l’Èbre. Des flamants roses, des levers et couchers de soleil de mille couleurs, des champs de rizières et de la gastronomie vous attendent dans cet endroit magique dans le sud de la Catalogne.

Bon dia Esteve! Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bonjour, je suis Esteve Fornós, un « rapitenc » (personne originaire de Sant Carles de la Ràpita) qui travaille comme infirmier, mais à chaque fois que je peux, je m’échappe dans le Delta de l’Èbre pour prendre des photos.

Quand avez-vous commencé à faire la photographie ? Qu’est-ce qui vous a motivé le plus ?

Il y a deux ansj’ai commencé à faire la photographie grâce à ma femme, qui s’est achetée un appareil photo, et je l’ai accompagnée partout pour voir comment elle prenait des photos de paysages. J’ai commencé à prendre des photos avec mon téléphone des endroits que nous visitons, et comme elle avait un compte Instagram, j’en ai également crée un. Au fil du temps, le nombre de commentaires positifs et d’abonnés a augmenté sur mon profil, notamment grâce aux photos des levers et couchers de soleil du Delta de l’Èbre.

De j’ai décidé d’acheter un appareil photo et de me consacrer exclusivement à la prise de photos de ce parc naturel, car c’était l’endroit où je m’amusais le plus. Le fait d’avoir le Delta aussi près de chez moi et d’avoir passé beaucoup de mes journées d’enfance à jouer dans les endroits que je photographie maintenant ont joué un grand rôle en me rendant complètement accro en tant que passionné de la photographie. Je pourrais même dire que c’est grâce à la photographie que je suis retombé amoureux du Delta de l’Èbre 30 ans plus tard.

Flamant Rose Delta De L'ebre
© Esteve Fornós
Photo de couverture : © Esteve Fornós

Qu’est-ce que vous aimez photographier le plus ?

Il y a tellement d’endroits et de moments dans le Delta, qu’un bon amateur de photographie peut devenir fou. La météorologie, le cycle du riz et la biodiversité nous permettent de profiter de paysages idylliques pendant toute l’année, tirés d’un conte de fées. C’est difficile de choisir un lieu ou une heure en particulier, mais si je devais le faire ce serait une aube avec brume dans l’une ou l’autre baie, et toujours accompagné de flamants roses et de pêcheurs.

Qu’est-ce que vous essayez de transmettre avec vos photographies ?

Une photo du Delta de l’Èbre, par elle-même, transmet quelque chose de différent, qui invite le visiteur à vouloir en savoir plus sur le lieu. Cependant, l’empressement et la persévérance m’ont conduit à essayer de capturer ces moments uniques, où les compositions harmoniques de la nature peuvent arriver à transmettre des émotions de toutes sortes à ceux qui les regardent. 

Flamant Delta De L'ebre
© Esteve Fornós
Flamants Delta de l'Ebre
© Esteve Fornós

Pourquoi aimez-vous autant le Delta de l’Ebre ? Qu’a-t-il de si particulier ?

Le Delta de l’Èbre est un endroit très spécial pour moi, car j’ai pu en profiter comme personne d’autre depuis que je suis enfant. J’ai beaucoup de souvenirs en tête, comme aller nager avec mes parents à l’isthme du Trabucadorcultiver du riz avec mes grands-parents, faire de superbes balades à vélo avec des amis ou prendre le petit bateau que nous avions pour aller pêcher dans la baie d’AlfacsMaintenant, à chaque fois que je vais à un certain endroit du Delta pour prendre des photos, je me souviens d’une expérience vécue, donc je peux dire que le parc naturel fera toujours partie de ma vie. 

Vous avez dû passer beaucoup de moments dans le Delta de l’Èbre. Quel est votre plus beau moment passé dans le Delta ?

Aujourd’hui, quand je vais prendre des photos, j’ai l’opportunité de vivre d’autres expériences que je n’ai pas pu vivre quand j’étais plus jeune, comme l’observation de la vie quotidienne des flamants roses, les secrets qui se cachent sous l’eau et qui se découvrent avec les diminutions des derniers et premiers mois de l’année ou malheureusement, vérifier comment la régression affecte la morphologie du Delta. Pendant ces deux années que j’y vais souvent, j’ai vu comment le changement climatique et la faible contribution des sédiments ont transformé les paysages que je photographie, ce qui m’inquiète beaucoup car ces lieux font partie de mes souvenirs.

Selon vous, quelle est la meilleure saison pour visiter le Delta de l’Ebre ?

Beaucoup de gens me demandent quelle est la meilleure saison pour visiter le Delta et la réponse est toujours la même : toute l’année. C’est vrai qu’il faut faire la différence entre le tourisme de «détente» et le tourisme photographique. Pour ceux qui veulent profiter de la biodiversité du parc, de la gastronomie et bien plus encore, ils peuvent le faire à n’importe quel mois de l’année. Si vous venez avec des enfants, je vous conseille de visiter le Delta en été, pour le simple fait que vous pouvez vous baigner et profiter des nombreuses activités nautiques qui peuvent être pratiquées. 

Si, en revanche, vous êtes passionné de la photographie, alors vous devez choisir la bonne période de l’année pour visiter le Delta. Pour photographier l’aube, il y a des mois où elles sont plus belles dans la baie d’Alfacs et d’autres mois dans la baie du Fangar. Les couchers de soleil sont plus beaux dans la plage du Trabucador, les bateaux typiques se trouvent dans les deux baies… Vous pouvez photographier les flamants roses toute l’année et il y en a presque partout. Pour observer le cycle du riz, la meilleur période comprend du printemps à l’été, et si vous voulez faire des captures de vestiges du passé comme la tour de Saint-Jean ou des bateaux coulés, alors les meilleurs mois sont les derniers et les premiers de l’année. 

Flamant Rose
© Esteve Fornós
Delta de l'Ebre
© Esteve Fornós
Delta de l'Ebre
© Esteve Fornós

Si vous souhaitez découvrir plus de belles photos du Delta de l’Èbre, vous pouvez le suivre sur son compte Instagram : @esteve_fornos

Cadaqués

Cadaqués est le village le plus à l’est de la péninsule ibérique, non loin de la frontière française, et du Parc naturel du Cap de…
Lire la suite

Ametlla de Mar

Cap sur l’un des villages maritimes le plus pittoresque des Terres de l’Ebre, et peut-être même de la Catalogne entière ! Port de pêche dynamique,…
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.