Danser au rythme des sardanes catalanes

La sardane est la danse populaire catalane par excellence, celle qui, parmi toutes les autres, symbolise le mieux la Catalogne. On prend plaisir à l’exécuter en plein air, dans les rues ou sur les places des villages. On vous laisse découvrir ce folklore et il y a fort à parier que vous aurez envie de danser !

Un peu d’histoire…

L’origine spécifique de la sardane telle que nous la connaissons aujourd’hui est incertaine. Le premier document conservé contenant le mot « sardana » remonte à 1552, bien qu’il soit probable que ces anciennes danses aient peu à voir avec la sardane actuelle. Au XIXe siècle, au milieu du romantisme, certains érudits racontent que l’origine de la sardane provient des danses grecques.

Il y avait à l’époque une intention de relier la culture de l’Antiquité classique et de l’antique Empúries, en profitant de la poussée de la sardane moderne dans l’Empordà. C’est avec l’invention de cette histoire que le mythe a commencé…

© Enric Capdevila i Portal Sardanista de Catalunya
© Amadeu Gavaldà i Portal Sardanista de Catalunya
© Clara Feliu i Portal Sardanista de Catalunya
Bon à savoir

La sardane se pratique des plaines du Roussillon à l’Empordà (berceau de la sardane actuelle) jusqu’au-delà de l’estuaire de l’Ebre : la sardane est une invitation à la fête.

La musique

Qui dit danseurs dit bien évidemment musiciens. L’interprétation de cette danse est unique au monde. L’ensemble musical qui l’interprète est appelé : « la Cobla ». Un même musicien joue simultanément du chalumeau et du tambourin. On y trouve également deux « tibles » et deux « tenores » (des instruments à vent de la même famille que le hautbois).

Il s’agit d’instruments les plus typiques de cet ensemble instrumental. Enfin, deux trompettes, deux trombones à pistons ainsi que deux « fiscorns » viennent complémenter la formation.

© Amadeu Gavaldà i Portal Sardanista de Catalunya

Bon à savoir

Le chalumeau et le tambourin sont appelés respectivement « fabiol » et « tambori ».

Avez-vous le rythme dans la peau ? Si vous aimez enflammer la piste de danse, pensez à la sardane ! Cette danse est parfaite pour passer un moment convivial à la catalane.

Partager

Enregistrer

Articles recommandés

Sur les traces de l’architecte Puig i Cadafalch à Barcelone

Sur les traces de l’architecte Puig i Cadafalch à Barcelone

Historien de l'art et l'un des principaux architectes du modernisme, Josep Puig i Cadafalch a…

5 expériences à vivre en Catalogne à l’automne

5 expériences à vivre en Catalogne à l’automne

À chaque saison la Catalogne se transforme, c’est d’ailleurs ce qui fait tout son charme…

La webserie des vacances en famille en Catalogne

La webserie des vacances en famille en Catalogne

Deux familles que tout oppose ont prévu de passer des vacances en Catalogne et se…

Partir à la rencontre des fermes et des animaux en Catalogne

Partir à la rencontre des fermes et des animaux en Catalogne

Vous souhaitez pour vos prochaines vacances reconnecter vos enfants avec la nature ? La blogueuse…

Les légendes de Catalogne

Les légendes de Catalogne

Journées du Patrimoine obligent, nous avons choisi de vous partager d’une manière originale la culture…

Admirer les oiseaux en Catalogne

Admirer les oiseaux en Catalogne

La Catalogne, grâce à la facilité d'accès aux zones d'observation d'oiseaux, est l'une des meilleures…

Voir tout
Aplec de la sardana – Oriol Llaurad

La sardane est la danse populaire catalane par excellence, celle qui, parmi toutes les autres, symbolise le mieux la Catalogne. On prend plaisir à l’exécuter en plein air, dans les rues ou dans les places de villages. Des plaines du Roussillon et de l’Empordà – berceau de la sardane actuelle – jusqu’au delà de l’estuaire de l’Ebre, la sardane est une invitation à la fête, une invitation à la catalogne.

La musique

Qui dit danseurs dit bien évidemment musiciens. L’interprétation de cette danse est unique au monde. L’ensemble musical qui l’interprète est appelé : « la Cobla ». Un même musicien joue simultanément du chalumeau et du tambourin (appelés « fabiol » et « tambori »). On y trouve également deux « tibles » et deux « tenores » – des instruments à vent de la même famille que le hautbois. Il s’agit d’instruments les plus typiques de cet ensemble instrumental. Enfin, deux trompettes, deux trombones à pistons ainsi que deux « fiscorns » viennent complémenter la formation.

Une réflexion sur « Danser au rythme des sardanes catalanes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.