Découvrir le modernisme de la Catalogne en photos

En Catalogne, le modernisme a influencé l’industrialisation autant que le quotidien. Plus qu’un courant artistique, c’est un vrai style de vie à la sauce catalane qui vous attend au coin des rues et sublime les bâtiments remarquables. Apparu fin 19ème siècle et début du 20ème, le mouvement n’a rien perdu de sa superbe et continu de faire la joie des amateurs de belles choses. Il vous suffit d’ouvrir l’œil : pharmacies, hôpitaux, maisons d’époque… le modernisme est parsemé un peu partout en Catalogne ! Nous vous proposons une sélection des monuments modernistes de Catalogne afin de vous en montrer toute la diversité. Un patrimoine si riche qu’il nous a été impossible de les mentionner tous! Vous êtes prêts pour une balade sous le signe du modernisme ?

Sources thermales modernistes 

On commence en douceur avec les sources thermales : il n’y a rien de mieux pour se délecter de la beauté de l’architecture moderniste, véritable invitation à la rêverie.

A Caldes de Malavella, les effets curatifs des sources d’eaux chaudes ont été découverts aux temps anciens et aujourd’hui les visiteurs ne se lassent pas des bienfaits naturels de la ville. On vous recommande d’aller vous immerger dans ce bain de bonheur et de profiter du cadre exceptionnel du Balneari Prats. Remarquez le style moderniste de l’établissement dès que vous passez le porche de l’entrée !

Notre petit plaisir c’est d’aller nous ressourcer au Balneari Vichy Catalan dont le style quasi inclassable nous fait voyager avec les influences arabes qui se retrouvent dans les courbes du bâtiment. Dans ce havre de paix, on profite du centre thermal doté d’eaux minérales médicinales pour se détendre, voire s’offrir une parenthèse de déconnexion avec le quotidien. En deux mots : calme et volupté sont au programme.

© Balneari Vichy – Nano Cañas (ACT)
© Balneari Broquetas
© Balneari Prats
Bon à savoir

On vous recommande d’aller faire un tour au Balneari Broquetas situé à Caldes de Montbui.

Edifices publics 

On vous emmène dans les rues de Barcelone. Pour débuter cette marche sur une note enjouée on se dirige vers le palais de la musique et son bâtiment exceptionnel conçu par le maître moderniste Lluís Domènech i Montaner. Admirez les diverses techniques et les matériaux utilisés pour sublimer ce temple des belles compositions musicales ! C’est à se demander si le spectacle se passe sur scène ou au plafond tant les ornements sont délicats. On a un vrai coup de cœur pour les poutres surmontées de décors ressemblant à des paons faisant la roue. Attardez-vous aussi sur la finesse des vitraux dont la lumière colorée apporte une dose de magie supplémentaire à l’ensemble.

© Palau de la Música – Imagen M.A.S. (ACT)
© Palau de la Música – Imagen M.A.S. (ACT)

En quittant le palais, prenez la direction du Passeig de Gràcia et gardez vos yeux grands écarquillés tant il y a de choses à découvrir. Ce que l’on aime c’est s’attarder sur les petits détails qui font tout le charme de cette avenue mythique ! Regardez les lampadaires qui font office de bancs : niveau style, ils sont décorés avec des feuilles en fer forgé. On aurait presque l’impression de s’asseoir sous un arbre… A croire que la nature vient nous rendre visite en ville !

© Nano Cañas (ACT)
© Mercat de Sant Anotni – Josep Escalé

Cette promenade vous a ouvert l’appétit ? Alors, direction le marché de Sant Antoni à  Barcelone où vous êtes séduits par les étals alléchants autant que par l’architecture du marché. Attardez-vous sur cette grande structure couleur brique, parsemée de vitres représentant parfaitement les marchés de l’époque moderniste et n’oubliez pas de lever la tête : les toits vernissés donnent à l’ensemble toute son originalité.

© Mercat de Sant Antoni – Josep Escalé
© Cementiri d’Arenys de Mar – David Castañeda

On se dirige ensuite vers la mer où le cimetière Arenys de Mar sur la Costa Barcelona est perché sur une colline. Avec son style méditerranéen composé de panthéons et de caveaux, il dégage une atmosphère si particulière que vous ne serez pas étonnés d’apprendre que le lieu a été une source d’inspiration pour le poète Salvador Espriu.

© Cementiri d’Arenys de Mar – David Castañeda
© Mercat Municipal de Tarragona – Manel R Granell

On vous emmène à présent sur la Costa Daurada où ici aussi le modernisme et les bâtiments publics font bon ménage. Allez au marché municipal de Tarragone vous balader entre les étals alléchants qui offrent de délicieux produits, trésors de la terre et de la mer. Le marché est grandiose et on le doit en partie à son impressionnant toit en ogive : un vrai régal pour les yeux !

© Mercat Municipal de Tarragona – ESPIMSA
© Teatre Fortuny – Agència Reus Promoció

Si vous voulez vous divertir, on vous propose de faire un tour à Reus au théâtre Fortuny. Laissez-vous surprendre par la beauté des décors qui vous replongent dans un théâtre d’époque. Du velours rouge aux ornements des balcons, tous les ingrédients sont mis en scène pour vous faire passer un délicieux moment.

Dans la liste des lieux culturels, mentionnons également les palais, comme le Palau Güell à Barcelone. Considéré comme une « oeuvre de jeunesse » d’Antoni Gaudí, le Palau Güell a été construit pour servir de résidence à son mécène, le Comte Güell. Il a été déclaré patrimoine de l’humanité par l’UNESCO.  Le Comte Eusebi Güell i Bacigalupi, riche industriel et homme politique, souhaitait exposer sa puissance, et faire construire une demeure pouvant accueillir des expositions, des concerts ; pour cela, Gaudí lui a créé un monument ostentatoire et audacieux.

La construction a duré de 1885 à 1890, et Gaudí a utilisé de nombreux matériaux, surtout les plus nobles -et chers-, tels que le marbre. La façade austère, en marbre gris, contraste étonnamment avec les cheminées du toit-terrasse, recouvertes de trencadís(mosaïque irrégulière) de céramique, verre et marbre, technique utilisée par Gaudí notamment pour le Parc Güell.

© Teatre Fortuny – Rafael López-Monné
© Celler Cooperatiu de Nulles – Adam Albert

Caves et distilleries modernistes 

Avis aux amateurs de bonnes choses, un peu hédonistes dans l’âme ! La convivialité à la sauce catalane ne serait pas la même sans ses délicieux vins qui font le plaisir des papilles. Si la Catalogne est une destination idéale pour faire un peu d’oenotourisme, le petit plus c’est l’architecture de ses caves et distilleries aussi délicieuse que le vin qu’on y déguste. L’un de nos coups de cœur c’est le Celler Güell construit par le virtuose catalan du modernisme : Gaudí. Si les pierres s’intègrent parfaitement au paysage du massif de Garraf, on ne peut pas passer à côté du profil triangulaire plus que prononcé de la toiture surmontée de cheminées. L’ensemble prend alors des allures de château digne des plus grands contes de fée. Allez visiter ce bijou d’architecture histoire de profiter des plats raffinés servis dans le restaurant gastronomique où la cuisine catalane est mise à l’honneur et arrosez votre festin des vins de la cave qui ravissent les papilles des gourmets.

© Celler Güell – Juan José Pascual (ACT)
© Celler Güell – Juan José Pascual (ACT)
© Caves Cordorniu
© Celler Cooperatiu de Cornudella – Gorka Martínez
© Celler Cooperatiu de Cornudella – Gorka Martínez
© Celler Gandesa – Marc Castellet (ACT)
A ne pas manquer
  • Caves Codorniu
  • Celler Güell
  • Celler Cooperatiu de Cornudella de Montsant « Catedral del Vi »
  • Celler Cooperatiu de Falset
  • Celler Cooperatiu de Gandesa
  • Celler Cooperatiu de l’Espluga de Francolí « La Catedral del Vi » (Lluís Domènech i Montaner)
  • Celler Cooperatiu de Nulles, plus connue en tant qu’ADERNATS
  • Celler Cooperatiu del Pinell de Brai « Catedral del Vi »
  • Celler Cooperatiu de Sant Cugat

S’il y a bien autre adresse à ne pas manquer pour profiter des merveilles modernistes catalanes c’est la coopérative de Gandesa. Cette œuvre de l’architecte Cèsar Martinell y Brunet a acquis le titre de bien national d’intérêt culturel. L’endroit considéré comme l’une des cathédrales du vin est une splendeur en matière d’architecture donnant l’impression de se retrouver dans un bateau en briques. On aime rester flâner dans les caveaux de la cave fait d’arches qui semblent infinies. Un vrai régal pour les yeux et pour le palais !

© Celler Gandesa – Marc Castellet (ACT)
© Celler d’Espluga de Francolí – Marc Castellet (ACT)
© Celler d’Espluga de Francolí – Marc Castellet (ACT)
© Celler de Sant Isidre de Nonell – Miguel Raurich
© Museu-Celler de Sant Cugat – Mané Espinosa / Ajuntament de Sant Cugat
© Museu-Celler de Sant Cugat – Mané Espinosa / Ajuntament de Sant Cugat
© Museu-Celler de Sant Cugat – Mané Espinosa / Ajuntament de Sant Cugat

Eglises et temples du modernisme

Dans le petit village de Monferri, une église à l’allure étonnante dénote dans le paysage. Plus qu’un simple bâtiment, c’est une véritable œuvre d’art que nous propose l’architecte moderniste Josep Maria Jujol, un des disciples d’Antoni Gaudí ! Admirez la forme polygonale du bâtiment avec ses divers toits en forme de triangle qui semblent vouloir piquer le ciel. N’oubliez pas de vous attarder sur les façades qui semblent être recouvertes de dentelle. Si vous avez remarqué les 120 arcs qui composent la structure, vous y verrez peut-être la forme d’un bateau. Laissez-vous voguer jusqu’à rentrer à l’intérieur pour admirer le plafond travaillé avec soin et symétrie. Les vitraux dessinent quelques touches de couleurs et nous donnent l’impression de jouer avec un kaléidoscope, pas vous ?

La Sagrada Família à Barcelone et oeuvre d’Antoni Gaudí fait partie des sites culturels les plus visités de Catalogne. C’est là, en effet, qu’en 1881 commencèrent les travaux d’un temple expiatoire destiné aux habitants de cette Barcelone en pleine extension. Le temple de la Sagrada Família, néogothique d’origine, projeté par Francesc de Paula Villar, a rapidement vu comment le jeune Antoni Gaudí devait en transformer le futur. Gaudí, en 1882, a en effet pris les rênes du projet pour en faire l’église la plus fascinante de tous les temps; une sorte de bible architecturale qui s’est transformée, sous le nom de Sagrada Família, en symbole de Barcelone.  L’oeuvre aujourd’hui est toujours en construction.

© Santuari de la Mare de Déu de Montserrat – Miguel Raurich (ACT)
© Santuari de la Mare de Déu de Montserrat – Consell Comarcal de l’Alt Camp
© Monestir de Valldonzella
A ne pas manquer
  • Sanctuaire de Montserrat de Monferri
  • Sant Miquel de la Roqueta
  • Santa Maria de Valldonzella
  • Església del Sagrat Cor de Vistabella

Abattoirs 

A la vue du superbe musée de Tortosa, vous peinez sûrement à vous imaginer que l’endroit ait été un abattoir jusqu’à la fin des années 1990. Au delà de la structure rectangulaire qui distribue diverses enceintes, c’est la décoration des toits et des façades qui laisse un brin rêveur. Regardez ces céramiques arabes aux motifs et aux courbes inspirées qui semblent danser sur les murs. Ils sont un peu dans le même style que les petits carreaux qui viennent rehausser les façades du théâtre municipal de l’Escorxador : une touche de fantaisie qui donne le ton !

© Museu-Escorxador de Tortosa – Vlad Pop
© Museu-Escorxador de Tortosa – Vlad Pop
© Museu-Escorxador de Tortosa – Vlad Pop
© Antic Escorxador d’Igualada – Marc Vila
A ne pas manquer
  • Antic Escorxador Tortosa (Museu)
  • Teatre Municipal de l’Escorxador de Lleida
  • Escorxador Igualada

Hôpitaux

Qui dit hôpitaux ne dit pas forcément lieux austères, bien au contraire en Catalogne certains établissements sont de vrais bijoux d’architecture ! L’enceinte moderniste de Sant Pau par exemple est bien plus qu’un espace de soin, c’est un petit village ou encore une ode à l’art nouveau. Ce havre de paix est issu d’une commande passée à Lluís Domènech i Montaner pour qu’il réalise une sorte de musée-jardin propice à la quiétude et au repos des patients. Aujourd’hui les visiteurs se pressent à l’hôpital pour contempler les prouesses d’architecture et les décors inventifs qui habillent les murs. Notre petit plaisir à nous c’est de rester contempler les toits vernissés et colorés qui nous font penser aux écailles d’un dragon ou aux maisons des contes de fées : une véritable invitation à la rêverie !

© Robert Ramos – Fundació Hospital de Sant Pau
© Robert Ramos – Fundació Hospital de Sant Pau
© Robert Ramos – Fundació Hospital de Sant Pau
© Robert Ramos – Fundació Hospital de Sant Pau

Prenez la route de Reus pour visiter l’Institut Pere Mata également réalisé par Lluís Domènech i Montaner. C’est certain : dès le premier coup d’œil vous reconnaissez la patte de l’artiste, mais ne vous y trompez pas, vous vous trouvez bien dans un institut psychiatrique et non dans un musée ! Ici les visites sont possibles alors ne manquez pas le « Pavillon des distingués ». Cette salle est la plus précieuse de toute l’enceinte grâce à son décor moderniste et ses couleurs incomparables.

© Institut Pere Mata – Agència Reus Promoció
© Institut Pere Mata – Agència Reus Promoció
© Hospital Sant Joan Baptista 15 – A. Noguero
© Hospital Sant Joan Baptista 15 – A. Noguero
Bon à savoir

L’hôpital de Sant Joan Baptista à Sitges,tout de blanc vêtu, a son style moderniste bien à lui.

Industrie

La Catalogne a connue de grandes avancées lors de l’âge d’or industriel. Cette période a vu se construire de nombreux bâtiments industriels aujourd’hui requalifiés. Plusieurs maîtres modernistes y ont vu là un potentiel pour donner une seconde vie à ces lieux particuliers. Pour rendre hommage à leur racines, quelques éléments de l’architecture industrielle ont été utilisés et repensés pour conjugué avec brio passé et présent. Ces réalisations font de ces chefs-d’œuvre modernistes des pièces à part dans le courant artistique.

Si il y a bien un lieu issu de l’ancienne industrie qui vaut le détour, c’est la Colònia Güell ! En arrivant devant cette architecture monumentale, vous devinez sans peine la marque de fabrique de Gaudi. On vous suggère de visiter la crypte qui est un endroit unique en Catalogne. Inachevé par le maître moderniste, le lieu n’en reste pas moins exceptionnel. Admirez les arcs caténaires qui seront familiers à ceux qui connaissent la Sagrada Familia et les poutres qui, avec leur style désarticulé, semblent être des troncs d’arbres dansant au gré du vent. Un vrai spectacle où la nature est présente à travers la pierre pour insuffler un peu de poésie.

© Colònia Güell – Imagen M.A.S
© Josep Cano, Diputació de Barcelona
© Albert Miró, Diputació de Barcelona
© Fàbrica ceràmica Pujol i Bausis
© Sindicat Agrícola de Cervera – Juan José Pascual
© Sindicat Agrícola de Cervera – Paeria de Cervera
© Vapor Aymerich, Amat i Jover – Turisme de Catalunya
© Vapor Aymerich, Amat i Jover – Turisme de Catalunya
A ne pas manquer
  • Colònia Güell
  • Fàbrica Pujol i Bausis de Ceràmica (MNATEC) (Esplugues del Llobregat)
  • Fàbrica Casaramon
  • Can Bagaria
  • Sindicat de Cervera + Farinera de Cervera
  • Can Massallera – (Sant Boi del Llobregat)
Bon à savoir

A Terrassa, l’ancienne usine de textile « Vapor Aymerich » est surmontée d’une toiture faite d’arcs et de voûtes jouant à saute-mouton avec des puits de lumières.

Jardins

Faites une pause nature le temps d’une balade dans un écrin de verdure. Aux jardins d’Artigas, vous retrouvez une fois de plus la signature de Gaudí qui vous propose d’emprunter un passage de sa composition. Le chemin a été construit avec des éléments qui se fondent parfaitement dans le décor. Parfois sur votre route, vous croisez des symboles chrétiens que Gaudí se plaît à dissimuler ici et là. On pense aux anges par exemple, êtes-vous prêts à les retrouver ?

A Barcelone, on passe difficilement à côté du parc Güell. Le Park Güell fut une tentative de créer une urbanisation en pleine nature dans l’ancien village de Gràcia, un projet immobilier ambitieux lancé par Eusebi Güell, mécène de Gaudí. La propriété, au terrain irrégulier, possédait 15 hectares et on devait y construire un ensemble de 40 maisons individuelles. Seul deux maisons furent construites, dont l’une fut occupée par Gaudí lui-même, qui est actuellement sa Maison-Musée. De 1900 à 1914, l’architecte s’attela aux travaux d’aménagement du Park Güell, projetant ses investigations d’urbanisme dans la construction de chemins, porches et viaducs pleinement intégrés dans la nature de Barcelone.

Pour rester dans l’ambiance, allez vous promener du côté du pavillon de la Finca Güell. En arrivant devant le portail du jardin, vous êtes transporté dans un univers magique où un dragon crachant du feu vous souhaite la bienvenue ! Si vous passez les portes vous voyez que Gaudí comme à son habitude s’est amusé à dissimuler quelques symboles et cette fois il a puisé son inspiration dans un poème de Jacint Verdaguer et a décidé de faire des clins d’œil aux mythes du jardin des Hespérides. Allez découvrir ces merveilles le temps d’une balade végétale !

© Jardins Artigas – Ramon Saus
© Jardins Artigas – Ramon Saus
© Pavellons de la Finca Güell – Universitat de Barcelona

Maisons et fermes 

Qui dit modernisme dit maisons à l’architecture monumentale et aux décors d’une originalité sans pareil. Il y a plus d’une maison à découvrir en Catalogne portant cette empreinte.

Niveau décoration vous en prenez plein les yeux à la Casa Bofarull : une ancienne ferme revisitée par l’architecte Josep Maria Jujol. On vous conseille d’admirer le cœur de la maison avec l’escalier en colimaçon orné d’éléments décoratifs et de jolies balustrades. En ressortant jetez un coup d’œil au toit doté d’éléments surprenants qui donnent à la Casa un petit côté surnaturel.

La Casa Navàs réalisée par le célèbre Lluís Domènech i Montaner est un véritable symbole de l’art nouveau en Europe. L’intérieur vous plonge immédiatement dans une atmosphère agréable et mystique grâce aux notes lumineuses que diffusent les vitraux et les céramiques : un véritable bain de couleurs !

La Casa Coll i Regàs est édifice moderniste, oeuvre d’un autre grand architecte du modernisme en Catalogne, Josep Puig i Cadafalch. Il réalise cette maison en 1898 pour le compte de l’entrepreneur Joaquim Coll i Regàs. Elle a été déclarée en 2000 Bien Culturel d’Intérêt National, dans la catégorie des monuments historique. Pour la découvrir, il suffit de vous rendre au 55-57 de la rue Argentona 55-57 à Mataró. Josep Puig i Cadafalch, né à Mataró est aussi l’architecte moderniste d’édifices aussi célèbres que la Casa Amatller, la Casa Martí (les Quatre Gats), la Casa terrades (Casa de les Punxes) ou la Casa Macaya à Barcelone.

©Casa Coll i Regàs – Fundació Iluro
© Casa Coll i Regàs – Fundació Iluro
© Casa de les Punxes
© Casa de les Punxes – Ferran Nadeu
© Casa Pere Carreras – www.visitsitges.com
© Casa Navàs – Servicios Editoriales Georama
© Casa Navàs – Servicios Editoriales Georama
© Casa Masó – Fundació Rafael Masó
A ne pas manquer
  • Casa Bofarull
  • Casa Coll i Regàs (Cadafalch)
  • Casa de les Punxes : qui ressemble à un grand château médiéval avec ses tours étonnantes.
  • Casa Lleó Morera
  • Casa Navàs
  • Casa Pere Carreras
  • Casa Teixidor
  • Casa Masó
  • Can Negre – Centre Jujol
  • Torre de la Creu

Impossible de parler de modernisme sans mentionner les œuvres du grand Antoni Gaudí qui ornent le Passeig de Gràcia comme la Casa Batlló ou la Pedrera.

La Casa Vicens, première maison conçue par Antoni Gaudí, permet de comprendre les prémisses du maître. Vous reconnaissez sans doute la touche personnelle de l’architecte avec son emploi des mondes figuratifs qui reflète sa liberté créative. Vous n’allez pas vous lasser du jeu de géométrie dans lequel sont en train de se lancer les carreaux de céramique tant sur les extérieurs qu’à l’intérieur de cette maison étonnante.

Le dernier édifice à Barcelone de Lluís Domènech i Montaner, qu’il construisit entre 1908 et 1911 avec la collaboration de son fils Père Domènech i Roure, fut le formidable cadeau que le riche Majorquin Mariano Fuster voulut faire à sa femme, Consol Fabra. Représentation du modernisme le plus riche de Barcelone, la casa Fuster brille par son élégance en haut du Passeig de Gràcia. Considéré comme l’un des édifices les plus coûteux de la ville, il mélange précisément la simplicité et la synthèse décorative qui emplit la maison de valeur et de beauté. Aujourd’hui c’est un hôtel de luxe.

© Casa Vicens – Pol Viladoms
© Casa Vicens – Pol Viladoms
© Casa Vicens – Pol Viladoms
© Centre Jújol – Turisme Baix Llobregat
© Centre Jújol – Turisme Baix Llobregat
© Centre Jújol – Turisme Baix Llobregat
© Centre Jújol – Turisme Baix Llobregat

Avis aux amateurs de belles choses qui veulent se détendre le temps d’une escapade à la mer. L’hotel Diana est situé au pied de la plage dans le centre historique de Tossa del Mar. L’endroit invite au repos et charme ses visiteurs avec sa décoration moderniste qui donne un côté faste à l’ensemble. On ne doute pas que vous ayez envie d’y poser vos valises le temps de découvrir les recoins de cet hôtel historique et d’y percer quelques mystères …

© Hotel Diana
© Hotel Diana
© Hotel Diana
© Hotel Diana
© Mas Passamaner
© Imagen M.A.S. – ACT
© Hotel Peninsular – Joan Martínez
© Hotel Peninsular – Joan Martínez Serres
A ne pas manquer
  • Casa Barbey (Illa Garriga)
  • Mas Passamaner
  • Masia Freixa
  • Hotel Peninsular
  • Casa Solà Morales (Lluís Domènech i Muntaner + Itinéraire européen Moderniste)
  • Can Massallera

On imagine que ces bijoux modernistes vous laissent rêveur ! Quel est votre coup de cœur parmi ces merveilles de l’architecture catalane ?

Partager

Enregistrer

Articles recommandés

Où célébrer la Sant Jordi le 23 avril en Catalogne ?

Où célébrer la Sant Jordi le 23 avril en Catalogne ?

Quand vient le 23 avril, toute la Catalogne célèbre la Sant Jordi ! Fête des amoureux et de la…

Voyager dans le temps durant la foire moderniste de Terrassa

Voyager dans le temps durant la foire moderniste de Terrassa

L’idée de voyager dans le temps vous séduit ? On vous propose un périple pas…

9 escapades pour déguster les saveurs de Catalogne

9 escapades pour déguster les saveurs de Catalogne

Les gourmets qui ont un faible pour les plats raffinés sont toujours en quête de…

La Catalogne secrète d’Adeline Gressin

La Catalogne secrète d’Adeline Gressin

La Catalogne est une terre riche de panoramas extraordinaires et recèle de mystères qui ne…

5 musées à découvrir en famille

5 musées à découvrir en famille

Vous pensez que les musées n’intéressent que les adultes ? Et bien, détrompez-vous ! Nous vous…

Ces cirques et marionnettes de Catalogne vont vous faire rire aux éclats !

Ces cirques et marionnettes de Catalogne vont vous faire rire aux éclats !

Qu’on soit petit ou grand, on a tous une âme d’enfant ! Si vous voulez…

Voir tout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *