Les traditions de Noël en Catalogne

Noël est plus qu’une simple fête : c’est une période de l’année ponctuée de symboles forts. Les décorations illuminent les rues, les effluves sucrées flotter dans l’air, les marchés de Noël décorent les rues… La Catalogne vous dévoile ses traditions entre les douze raisins, le caganer ou le Tió de Nadal : on vous dit tout !

Le Tió de Nadal

Oubliez la traditionnelle bûche qui fait office de dessert à la fin du repas : le Tió de Nadal  est représenté par une vraie bûche en bois. Ça va être un peu difficile de s’en couper une part…

La bûche est peinte d’un visage souriant, recouverte d’un drap rouge (pour que Le Tió de Nadal n’ait pas froid) et coiffée de la traditionnelle barretina rouge et noire. Chaque famille prend soin de son Tió de Nadal en lui donnant à manger durant tout le mois de décembre, afin que celui-ci puisse offrir des petites friandises le jour de Noël (bonbons, noix, torrons …). Parfois, selon la région, il peut aussi donner des figues sèches à partager en famille.

Pour récupérer les gourmandises il suffit de retirer le drap rouge du Tió et … Surprise !

Il faut avoir l’art et la manière pour demander au Tió de récupérer les précieux sésames. Pour cela, le jour de Noël, on le bat avec des bâtons tout en chantant : « caga tió, tió de nadal ; no caguis arengades que són salades, caga torrons, que són mes bons. »

© Laia Moreno
© Gemma Miralda
Bon à savoir
  • « El Tió de Nadal » veut dire « la bûche de Noël » en catalan.
  • On dit qu’à l’origine, la tradition existait pour célébrer l’arbre car le bois servait à construire, chauffer, nourrir…
  • La bûche est choisie le 13 décembre lors de la Sainte-Lucie, où toute la famille va dans les bois pour ramener son Tió et le décorer.

Le Caganer

Comme le veut la tradition : à Noël on installe la crèche avec Marie, Joseph, Jésus, les rois mages, les moutons ou encore les bergers. En Catalogne, un santon un peu spécial se rajoute à l’ensemble : il s’agit d’« el caganer ». Si ce petit personnage est souvent placé dans un coin, un peu caché, c’est parce qu’il utilise la crèche comme lieu d’aisance. Cocasse vous allez dire !

Diverses raisons sont pourtant évoquées pour expliquer la présence du caganer : certains disent que les déjections du santon fertiliseraient la terre, symbole de prospérité et de chance pour l’année à venir. D’autres pensent qu’il fait référence à l’humilité de la naissance du Christ, d’autres encore disent que le personnage divertit simplement les catalans. Si on ne sait pas de quand date sa première apparition, ce qui est sûr, c’est que la tradition perdure. Aujourd’hui, ce paysan affublé de la barretina n’est plus seul à interloquer les spectateurs : on trouve aussi des diables, des célébrités politiques, des personnages célèbres et même des membres de la famille royale au milieu de la scène de la nativité.

© Pere Toda – Ajuntament de Valls
© ACT
© ACT
© Pere Toda – Ajuntament de Valls
© Gemma Miralda

Les crèches vivantes

Les crèches provoquent une vraie ferveur chez les catalans. Celles-ci ont d’ailleurs dépassé le stade de la crèche représentée avec de simples figurines en plastique. Aujourd’hui ce sont les crèches vivantes qui fascinent ! Vous ne trouvez pas exquis l’idée de se promener dans une crèche faite de mousse et où les bergers dorment à même le sol ? Et bien en Catalogne c’est possible ! Résultat : de nombreuses crèches vivantes sont organisées dans toute la Catalogne depuis le milieu du siècle passé.

On doit vous avouer qu’on a un petit faible pour certaines crèches vivantes… Celle de Bàscara dans la province de Gérone existe depuis Noël 1973. La « Pessebre de Bàscara » se tient tous les ans dans les falaises et les grottes du village, recréant la vie palestinienne d’il y plus de deux mille ans. Chaque année, elle se présente sous la forme d’un spectacle de sons et lumières devant lequel on reste sans voix !

La crèche vivante de Corbera de Llobregat dans la province de Barcelone est quant à elle la plus ancienne et la plus remarquable des crèches vivantes catalanes. Elle se déroule dans les rochers rouges de la Penya del Corb et surplombe le village. Pour que le spectacle soit grandiose, toute la population s’affaire : un beau travail d’équipe pour un résultat qui l’est tout autant !

© Laia Moreno
© Laia Moreno
© Pere Toda – Ajuntament de Valls
Les crèches à ne pas manquer
  • Les Gunyoles d’Avinyonet (Alt Penedès)
  • Brunyola (Selva)
  • Tona (Osona)
  • Santa Pau (Garrotxa)
  • Bàscara (Alt Empordà)

Les marchés et foires de Noël

À Noël, pour faire quelques emplettes, déguster les délices traditionnels ou simplement flâner entre les stands et goûter au charme des fêtes de fin d’année on se retrouve aux foires et marchés de Noël. L’ambiance festive se vit au travers de l’artisanat local : santons faits à la main, décorations… Tout y est !

On vous recommande la foire de Noël à Caldes de Montbui où plus de 160 stands traversent les rues du vieux quartier. Si vous y passez, ne manquez pas le moment le plus attendu : la dégustation populaire du traditionnel bouillon de Noël à base d’eaux thermales !

Si vous avez envie de décorer votre intérieur ou simplement voir de jolis sapins, la foire du Sapin à Espinelves est à faire ! Depuis 1981, les agriculteurs locaux vendent directement aux visiteurs des arbres de Noël cultivés dans les Guilleries. Résultat : le petit village de 200 habitants voit défiler chaque année près de 100 000 visiteurs.

Si vous voulez faire de beaux cadeaux à vos proches, vous trouverez certainement tout ce qu’il vous faut au marché de Noël de Santa Llúcia à Barcelone. Il existe depuis plus de 230 ans et débute généralement vers le 25 novembre, jour de la Sainte Catherine.

Situé sur l’avenue de la cathédrale, vous y trouvez des décorations et des objets traditionnels comme le Tió de Nadal. Alors, à vos paniers de courses !

© Gemma Miralda
© Pere Toda – Ajuntament de Valls
© Pere Toda – Ajuntament de Valls
© Pere Toda – Ajuntament de Valls

Les Rois Mages

Les Rois Mages (Melchior, Gaspard, et Balthazar) sont ceux qui apportent les cadeaux aux enfants en Catalogne : les jeunes catalans leur écrivent une lettre où y est joint leur liste. Mais attention, mieux vaut se tenir à carreaux ! Si les Rois Mages jugent que l’enfant n’a pas été sage il reçoit du charbon.

Le soir du 5 janvier, les Rois mages arrivent en Catalogne et défilent avec leurs assistants (les « patges reials ») dans les rues pour saluer la population et distribuer des bonbons. Et puis, quand tout le monde dort, ils font le tour des maisons… Alors, cadeaux ou charbon ? Telle est la question !

© Pere Toda – Ajuntament de Valls
© Pere Toda – Ajuntament de Valls
© Marc Vila
Les défilés à ne pas manquer
  • Igualada (Anoia)
  • Sant Vincenç dels Horts (Baix Llobregat)
  • Solsona (Solsonès)
  • Taradell (Osona)
  • Vilanova i la Geltrú (Garraf)

Le réveillon du premier de l’An

Pour célébrer l’arrivée de la nouvelle année, les catalans mangent 12 grains de raisin à chacun des douze coups de minuit. La tradition est utilisée pour souhaiter chance et prospérité pour les 12 prochains mois. Lors du rituel on a coutume de prononcer l’expression : “Menjar raïm per Cap d’Any porta diners per a tot l’any” que l’on peut traduire comme suit : « manger du raisin pendant le réveillon du premier de l’an apporte de l’argent toute l’année ». L’origine de cette tradition date de 1909, année où les vendanges ont été abondantes. Les viticulteurs distribuèrent même le surplus de raisin à la population en assurant bonheur à ceux qui en mangeraient le soir du Nouvel An !

Le Nouvel An a aussi sa part de légende avec l’« Home dels Nassos » (« l’homme des nez »). Ce personnage mythique de la culture catalane aurait autant de nez que de jours dans l’année, et en perdrait un à chaque jour qui passe. Il choisit donc de sortir dans la rue le jour du réveillon pour passer incognito parmi la population. La tradition veut que l’on raconte cette histoire aux plus petits, qui imaginent une personne saugrenue avec 365 nez se promener en Catalogne. Toutes ces jolies histoires nous feraient presque redevenir des enfants ! Pas vous ?

© Pere Toda – Ajuntament de Valls
© Pere Toda – Ajuntament de Valls

Quelle tradition catalane trouvez-vous la plus étonnante à Noël ?

Partager

Enregistrer

Articles recommandés

Découvrir les Terres de Lleida à bord du Train des Lacs

Découvrir les Terres de Lleida à bord du Train des Lacs

Si vous êtes du genre à aimer les expériences uniques pour pimenter vos séjours, l’itinéraire…

Top 5 des spots incontournables pour faire de l’escalade en Catalogne

Top 5 des spots incontournables pour faire de l’escalade en Catalogne

Vous aimez les sensations fortes ? Prendre de la hauteur en regardant le monde d’en…

Faire du shopping à Barcelone : une aventure unique !

Faire du shopping à Barcelone : une aventure unique !

Marcher dans les rues de Barcelone, c’est avancer sur un chemin jalonné de jolies boutiques…

Les 10 routes de motourisme à Lleida

Les 10 routes de motourisme à Lleida

Si vous aimez les sensations fortes et que l’idée de sillonner les routes pour profiter…

Le printemps en Catalogne en 10 photos Instagram

Le printemps en Catalogne en 10 photos Instagram

Le printemps est de retour et apporte avec lui les premiers rayons du soleil pour…

5 itinéraires pour découvrir Lloret de Mar

5 itinéraires pour découvrir Lloret de Mar

Une balade aux accents marin ça vous dit ? On vous propose une parenthèse rafraîchissante…

Voir tout

2 réflexions sur « Les traditions de Noël en Catalogne »

  1. bonjour , charcutier artisanal , je souhaiterais participer à quelques marchés de Noel , pourriez vous SVp quelques adresses de mairie ou je pourrais m’adresser pour m’inscrire merci beaucoup salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *