Le chemin de Saint Jacques de Compostelle en Catalogne

Avis aux amateurs de marche pour qui la route prend tout son sens quand elle est jalonnée de découvertes: on vous conseille d’emprunter le mythique chemin de Saint Jacques de Compostelle ! Depuis plusieurs années, il connaît un véritable renouveau et invite de nombreux randonneurs à vivre une expérience singulière. Certains ont des objectifs de découvertes culturelles, d’autres de rencontres, d’autres encore espèrent se retrouver au bout de cette longue marche. On s’apprête à prendre la route… Vous venez avec nous ?

Un peu d’histoire

L’origine du chemin remonte au début du 9ème siècle où la route devient un important lieu de pèlerinage. L’afflux de visiteurs encourage la création d’églises, de monastères, d’auberges et d’hôpitaux. Seulement, au cours du XIVe siècle, les guerres altèrent la coutume qui ne retrouvera ses lettres de noblesse qu’au XXe siècle. En 1993, la voie est déclarée par l’UNESCO comme site du patrimoine mondial.

© Núria Puentes – ACT
©Javier Miguélez Bessons – ACT
Bon à savoir

Les personnes faisant le parcours à pied, à cheval ou à vélo peuvent demander une accréditation de pèlerin qui peut être obtenue dans les évêchés, les associations « d’amis du chemin » et dans quelques paroisses. Ce document répertorie les tampons des auberges dans lesquelles les marcheurs ont dormi et les lieux qu’ils ont visité. S’ils peuvent prouver qu’ils ont fini les cinq étapes du chemin, ils obtiendront un certificat appelé « la Compostelana ».

Le chemin de Sant Jaume

Il existe des itinéraires différents selon le point de départ des marcheurs. On vous propose de découvrir celui qu’on appelle le Chemin de Sant Jaume. Passant par la Catalogne, il est idéal pour les courageux venant du sud de la France.

Saint Jacques de Compostelle n’est pas un simple itinéraire de randonné, notamment grâce à sa dimension spirituelle qui rythme la marche de nombreux pèlerins. Quoi de plus galvanisant que d’avancer sur un sentier qui vous rapproche de l’histoire et vous permet de vous immerger dans la Catalogne médiévale ? Cette période faste est riche de nombreux vestiges qui ne demandent qu’à être découverts !

On vous propose de faire des haltes dans les divers lieux chargés d’histoire qui vous attendent sur le chemin de votre périple. On peut vous dire c’est que vous n’êtes pas au bout de bonnes surprises !

© Oriol Alamany – ACT
Les variantes

Il existe de nombreuses variantes pour atteindre Saint Jacques par la Catalogne :

  • La Jonquera,  Girona, Sant Cugat del Vallès, Montserrat, Cervera et Lleida.
    Cette version est la plus utilisée puisqu’elle coupe la majeur partie du territoire.
  • Comprodon, Ripoll, Vic, Sant Cugat del Vallès, Montserrat, Cervera, Lleida.
  • La Seu d’Urgell, Lleida (en suivant le Segre).
  • Vielha, Huesca, Jaca.
    Ce chemin est le moins emprunté mais coupe au plus court par le Val d’Aran.

L’itinéraire principal

On vous propose un itinéraire de 400 km alors, accrochez vous ! Vous pouvez partir depuis le Perthus qui se trouve à la frontière française ou depuis el Port de la Selva (et Sant Pere de Rodes). Vous allez vous diriger vers Gérone, Montserrat et enfin Lleida. Sur l’ensemble du chemin, notez qu’une centaine de kilomètres est adaptée aux personnes handicapées grâce à un accès pour les fauteuils roulants.

Bon à savoir

Vous trouverez tous les renseignements nécessaires sur le site Camí de Sant Jaume qui vous permet même de créer votre propre chemin depuis BarceloneTarragoneMontserratPort de la Selva et La Jonquera. Vous y trouverez également des conseils pour entreprendre cette randonnée : équipement, signalisation, vélo, soins …

Port de la Selva

Vous êtes à Port de la Selva, l’un des points de départ du sentier, situé à une trentaine de kilomètres de Figueres. Il faut bien l’avouer, il y a quelque chose d’un peu magique à partir de la mer. Profitez du somptueux panorama de Port de la Selva qui se loge au fond d’une baie abritée dans la partie nord du Cap de Creus. On vous recommande de prendre le temps de découvrir les environs de ce village présentant une architecture typique des villages de la côte catalane.

Admirez les habitations ainsi que l’église Santa Maria de les Neus qui se trouve à quelques pas du port de pêche. En quittant le village, faites un tour du côté du fantastique monastère bénédictin de Sant Pere de Rodes qui s’élève majestueusement au milieu de la montagne et domine toute la péninsule du cap de Creus. Au moyen âge, il était le lieu de pèlerinage le plus important de la péninsule ibérique après Santiago. Poursuivez la route jusqu’à Figueres qui vous accueillera dans une émouvante chaleur avec sa rambla. Si le cœur vous en dit et que vous êtes un artiste dans l’âme, allez visiter le musée dédié à Salvador Dalí où vous découvrez plus de 90 œuvres de l’artiste.

©Chopo (Javier García-Diez) – ACT

Gérone

Entre les villes de Figueres et Bàscara, vous passez par une série de petits villages. Ils portent l’empreinte de l’histoire à travers la beauté de leurs pierres et dans le cœur des catalans. Vous tombez sous le charme de Santa Llogaia Àlguema, Borrassà, Creixell et Pontós… En flânant entre les rues et les places, vous découvrez des sites néolithiques, des ruines romaines, des églises baroques et même des fermes traditionnelles. Poursuivez votre route jusqu’à Gérone, une ville bouillonnante et haute en couleurs, forte de nombreuses activités culturelles. Partez à la découverte de la vieille ville, de la cathédrale de Santa Maria et de l’église Sant Feliu. Si vous voulez vous imprégner totalement de l’ambiance de votre marche, faites un tour au monastère de Sant Pere de Galligants. C’est l’occasion d’une pause thématique sur l’ensemble du chemin de Saint-Jacques où les monastères y sont légion. En bonus, selon la période à laquelle vous venez à Gérone vous aurez peut-être la chance de participer au festival Temporada Alta ou à la fête des fleurs.

© Garkin Servicios Profesionales SL Chopo – ACT
Bon à savoir

La route de Bàscara à Gérone a deux variantes qui se rejoignent à Medinyà. Vous pouvez prendre soit le chemin pour Orriols, Viladasens et Cervià de Ter ou bien celui passant par Vilademuls et Terradelles.
Les deux options vous permettent de découvrir de petits centres agricoles et d’élevage qui conservent une véritable beauté.

Vic & Manresa

Prenez la direction de Vic en empruntant l’ancienne route allant d’Olot à Vic. Vous profitez de l’héritage romain qui se distingue à travers les auberges transformées en maisons de campagne. Une fois que vous êtes à Vic, profitez du dynamisme de son centre où se trouve l’une des plus belles places à arcades de Catalogne. Si vous avez le temps, passez les portes de l’imposante cathédrale de San Pedro. Découvrez aussi le superbe musée d’art médiéval et faites un tour par le fabuleux marché de la ville qui vous fera saliver avec ses étals alléchants. Vic se trouve au début du sentier de Saint Jacques, et autant vous dire que son riche patrimoine est une excellente introduction à l’histoire de la région !

Entre Vic et Manresa, vous profitez de la générosité de la nature avec des forêts de chênes éparpillées. Pendant votre marche, faites une halte au monastère de Sant Benet de Bages. Cet ensemble majestueux, entouré de végétation est déclaré monument national. Vous voilà à Manresa, en plein centre de la Catalogne ! L’endroit est idéal pour méditer sur votre démarche et sur l’impact de la marche sur votre esprit. D’ailleurs, pourquoi ne pas faire une escale dans le centre de spiritualité ignacienne, fondé par le créateur des jésuites : Saint Ignace de Loyola ? Profitez aussi d’être à Manresa pour visiter la basilique de Sainte-Marie et délectez vous du riche patrimoine architectural qui s’étend des rues médiévales aux palais modernistes. Et puis, prenez de la hauteur et regardez au loin : vous voyez la Montagne de Montserrat ? C’est la prochaine étape vers Compostelle !

©Miguel-Raurich-ACT

Montserrat & Cervera

Montserrat est un arrêt incontournable et symbolique de la démarche spirituelle inspirée par le chemin de Saint Jacques de Compostelle. Vous y voyez, coincée entre les rochers, la fantastique abbaye de Santa Maria, fondée en 1025 par l’abbé Oliba. L’endroit abrite l’image de la Vierge de Montserrat, patronne de la Catalogne, aussi connu comme la Vierge Noire. Un instant de poésie sous fond d’architecture monumentale !

La route se poursuit en passant par Igualada. Cette importante ville industrielle vaut la peine qu’on s’y arrête pour ses éléments d’architecture combinant les styles de la Renaissance et du gothique. Vous quittez la ville pour traverser des villages de charme comme celui de Jorba, qui vit paisiblement au pied des vestiges du château historique du même nom. Laissez vous séduire par d’autres lieux tout aussi authentiques comme le village de Pallerols. Cet endroit tranquille vaut la peine d’être visité pour son église de Santiago qui abrite une image de l’apôtre. La route se poursuit à travers Sant Antolí i Vilanova ainsi que Sant Pere dels Arquells où de belles maisons rustiques vous emmènent jusqu’à Cervera. Vous voilà dans cette ancienne ville fortifiée qui, entre les étroites ruelles médiévales, s’épanouie à travers une vie culturelle et artistique battant son plein, vous pouvez d’ailleurs visiter la Maison-musée Duran i Sanpere. En bonus pour les marcheurs du mois de février : la Festa Major qui se déroule le 5 et le 6 février n’attend que vous !

©Oriol-Alamany-ACT
©Servicios-Editoriales-Georama-ACT

Tàrrega & Lleida

Votre route continue en direction de Tàrrega où vous découvrez une ville dynamique. On vous recommande de passer par l’église Santa Maria de l’Alba ainsi que le parc de Sant Eloi qui, posté sur la petite montagne du même nom, vous regarde du coin de l’œil comme une invitation à lui rendre visite. Si la ville de Tàrrega est si connue c’est aussi pour la fameuse « Fira Tàrrega »  qui représente le plus grand marché des arts scéniques ! Préparez-vous à y vivre des instants spectaculaires !

Reprenez la route en passant par Vilagrasa et son église au portail roman, puis laissez vous charmer par les pierres remarquables de la vielle ville d’Anglesola. Vous allez ensuite passer par Castellnou de Seana, le Palau d’Anglesola et Bell-lloc d’Urgell avant d’atteindre la dernière étape de cette grande aventure : Lleida ! C’est l’ultime ville de Catalogne qui vous accompagne sur le chemin vers Compostelle.

Ici, les rues reprennent le tracé historique du chemin de Saint Jacques de Compostelle, vous le verrez par vous même en arpentant la Carrer Sant Antoni et la Carrer Major. Profitez de cette escale pour vous balader le long de la Segre qui vus escorte au musée d’art Jaume Morera spécialisé en art moderne et contemporain : une belle manière de faire un pont entre la Catalogne médiévale et celle d’aujourd’hui. Attendez le clou du spectacle : rassemblez vos forces pour grimper jusqu’au complexe médiéval de La Seu Vella. Ce temple gothique et son haut clocher octogonal aura de quoi vous faire prendre un peu plus de hauteur : une jolie note de fin pour clore cette grande marche spirituelle.

©Kris Ubach i Quim Roser – ACT

Tàrrega & Lleida

Votre route continue en direction de Tàrrega où vous découvrez une ville dynamique. On vous recommande de passer par l’église Santa Maria de l’Alba ainsi que le parc de Sant Eloi qui, posté sur la petite montagne du même nom, vous regarde du coin de l’œil comme une invitation à lui rendre visite. Si la ville de Tàrrega est si connue c’est aussi pour la fameuse « Fira Tàrrega »  qui représente le plus grand marché des arts scéniques ! Préparez-vous à y vivre des instants spectaculaires !

Reprenez la route en passant par Vilagrasa et son église au portail roman, puis laissez vous charmer par les pierres remarquables de la vielle ville d’Anglesola. Vous allez ensuite passer par Castellnou de Seana, le Palau d’Anglesola et Bell-lloc d’Urgell avant d’atteindre la dernière étape de cette grande aventure : Lleida ! C’est l’ultime ville de Catalogne qui vous accompagne sur le chemin vers Compostelle.

Ici, les rues reprennent le tracé historique du chemin de Saint Jacques de Compostelle, vous le verrez par vous même en arpentant la Carrer Sant Antoni et la Carrer Major. Le clou du spectacle se trouve plus haut : rassemblez vos forces pour grimper jusqu’au complexe médiéval de La Seu Vella. Ce temple gothique et son haut clocher octogonal aura de quoi vous faire prendre un peu plus de hauteur : une jolie note de fin pour clore cette grande marche spirituelle.

©Kris Ubach i Quim Roser – ACT
Bon à savoir

A Lleida, profitez de votre escale pour vous balader le long de la Segre qui vus escorte au musée d’art Jaume Morera spécialisé en art moderne et contemporain : une belle manière de faire un pont entre la Catalogne médiévale et celle d’aujourd’hui.

Maintenant que vous savez tout sur l’itinéraire du chemin mythique de Saint Jacques de Compostelle, quand prenez-vous la route ?

Partager

Enregistrer

Articles recommandés

La Festa Major de Gràcia à Barcelone

La Festa Major de Gràcia à Barcelone

La festa major est une fête particulièrement populaire en Catalogne, héritage historique qui visait à…

Célébrer la Fête de la Renaissance à Tortosa

Célébrer la Fête de la Renaissance à Tortosa

Du 19 au 22 juillet Tortosa organise une fête qui nous plonge dans l'histoire de…

Célébrer la Sant Joan en Catalogne

Célébrer la Sant Joan en Catalogne

Le 24 juin, c’est le jour de la Sant Joan en Catalogne ! Une tradition…

Découvrir le riz du Delta de l’Ebre lors des festivals de plantation et de moisson

Découvrir le riz du Delta de l’Ebre lors des festivals de plantation et de moisson

Lorsque l’on évoque les rizières et le riz, la Catalogne nous vient rarement à l’esprit…

Top 5 des spots incontournables pour faire de l’escalade en Catalogne

Top 5 des spots incontournables pour faire de l’escalade en Catalogne

Vous aimez les sensations fortes ? Prendre de la hauteur en regardant le monde d’en…

10 sites pour découvrir le patrimoine juif en Catalogne

10 sites pour découvrir le patrimoine juif en Catalogne

À l’époque du Moyen Âge, les populations juives se sont développées en Catalogne participant au…

Voir tout

9 réflexions sur « Le chemin de Saint Jacques de Compostelle en Catalogne »

  1. Bonjour,
    Fascinant ce circuit Jacquaire,on aimerait le parcourir au moins une fois l’an pour découvrir les richesses qu’il possède.

  2. On est cinq copains et on partira pour ST Jacques à pied au mois de mars départ de Wissembourg nord est de la France environ 2400km nous attendent
    avec un petit grain de folie. Mais je sais que rien est impossible.

    1. Bonjour Muller,
      Nous vous souhaitons une belle (et longue) balade! Comme vous avez dit, rient est impossible! 😉
      N’hésitez pas à nous contacter à info.act.fr@gencat.cat dans le cas ou vous voudriez recevoir chez vous une guide sur le Chemin de Saint Jacques (côté Catalogne).
      Bonne journée 🙂

  3. Superbe nous sommes en train de le faire le podensis et cette année roncevau burgos. Par contre pour le futur je suis intéressé par la partie catalane.
    Alain rabat

  4. je voudrais partir sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle à partir de Puigtcerda j’ai des renseignements et guide du côté Français côté Espagnol je n’arrive pas avoir de renseignement et de guides a qui m’adresser ? merci de me répondre ULTREÏA !!

    Marie-Madeleine BRAVO

    1. Bonjour Marie-Madeleine,
      Merci de votre intérêt et commentaire!
      Effectivement, nous avons une guide spécialisée sur le chemin de Saint Jacques. Nous allons procéder à vous contacter via email afin de vous demander votre adresse postale pour vous l’envoyer chez vous.
      Merci d’avance, et bonne journée 🙂

  5. Bonjour,
    J’aimerais marcher sur le Camino Catalan 2 cet été en juillet, mais je me demande s’il ne fera pas trop chaud et si ce sentier est bien balisé (j’ai du mal à trouver des informations dessus). Avez-vous un guide sur ce chemin? Une autre question : Puis-je le rejoindre depuis Andorre? Est-ce bien indiqué? Est-ce que je pourrai dormir en bivouac sur ce Camino Catalan 2?
    Merci,
    Alix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *