Le chemin de Saint Jacques de Compostelle en Catalogne

Le chemin de Saint Jacques de Compostelle est largement fréquenté et connait un renouveau depuis plusieurs années. Pour les personnes qui viennent du sud de la France, une option est de couper au plus près et de passer par la Catalogne. Ici, on l’appelle le Chemin de Sant Jaume.

Le chemin de Sant Jaume

Le chemin de Saint Jacques de Compostelle est largement fréquenté et connait un renouveau depuis plusieurs années. Pour les Français, il est communément admis que le point de départ se situe au Puy-en-Velay , mais lorsqu’il s’agit de passer les Pyrénées, il y a plusieurs options. Les plus fréquentées sont les passages du Col du Somport et de Saint Jean Pied de Port. Pour les personnes qui viennent du sud  de la France, une autre option est de couper au plus près et de passer par la Catalogne. Ici, on l’appelle le Chemin de Sant Jaume.

Carte du sentier de Saint-Jacques de Compostelle en Catalogne, le sentier de Sant Jaume. - Fond de carte google maps.
Carte du sentier de Saint-Jacques de Compostelle en Catalogne, le sentier de Sant Jaume. – Fond de carte google maps.

Les variantes pour atteindre Saint Jacques sont nombreuses et chacun peut adapter la sienne. Les 5 plus connues qui traversent la Catalogne en venant de France sont :
– La Jonquera,  Girona, Sant Cugat del Vallès, Montserrat, Cervera et Lleida. C’est cette version qui est la plus utilisée puisqu’elle coupe la majeur partie du territoire.
– Comprodon, Ripoll, Vic, Sant Cugat del Vallès, Montserrat, Cervera, Lleida.
– La Seu d’Urgell, Lleida (en suivant le Segre).
– Vielha, Huesca, Jaca. Ce chemin est le moins emprunté des cinq mais coupe au plus court par le Val d’Aran.

L’itinéraire principal part donc de la frontière française depuis Perthus ou el Port de la Selva (et Sant Pere de Rodes) puis va vers Girona, Montserrat et Lleida. Sur les 400km de chemin, il est intéressant de noter qu’une centaine est adaptée aux personnes handicapées (audioguides et accès aux fauteuils). Le site Camí de Sant Jaume parle très bien de ce projet. Vous pouvez aussi  y créer votre propre chemin depuis BarceloneTarragoneMontserratPort de la Selva et La Jonquera. Vous y trouverez également une foule de conseils pour entreprendre cette randonnée un peu spéciale : Crédenciale, équipement, signalisation, vélo, soins etc.

Il existe aussi une autre variante associée à Saint Jacques de Compostelle : le GR65. Il n’apparait pas sur la carte ci-dessus, il part des environs de Tarragone (donc plus au sud que la trace indiquée) et fini par rejoindre le Sant Jaume après être passé par Mequinensa.

Vue sur Port de la Selva depuis les hauteurs du Monastère de Sant Pere de Rodes. Photo Vincent Gaudin
Vue sur Port de la Selva depuis les hauteurs du Monastère de Sant Pere de Rodes, presque le point de départ du Sant Jaume. Photo Vincent Gaudin

Les grandes étapes sur les différentes variantes du chemin de Saint Jacques de Compostelle en Catalogne

Les pèlerins sont de grands marcheurs, des randonneurs le plus souvent. Ce qui les différencie cependant du simple randonneur sportif c’est qu’ils font le Saint Jacques aussi pour des raisons spirituelles, pour approcher l’histoire et aller à la rencontre des gens qui firent le pays. La Catalogne médiévale est d’ailleurs très riche de vestiges de l’époque grandiose où le pèlerinage vers Compostelle était le voyage d’une vie. On vous propose aussi donc de faire une halte dans ces différents lieux chargés d’histoire que vous pourrez croiser. N’hésitez pas non plus à faire un petit détour si un centre d’intérêt n’est pas exactement sur le parcours, le plus souvent le jeu en vaut vraiment la chandelle.

Port de la Selva

Point départ du sentier, situé à une trentaine de kilomètres de Figueres, capitale de l’Alt Empordà, El Port de la Selva se loge au fond d’une baie abritée dans la partie nord du Cap de Creus. Le Parc Naturel du Cap de Creus commence au sortir même du village vous pouvez donc éventuellement vous y préparer les jambes en attendant le grand départ. Le village présente une architecture assez typique des villages de la côte catalane, les habitations autour de l’église, l’église Santa Maria de les Neus, à quelques pas du port de pêche. Découvrir El Port de la Selva.

Sant Pere de Rodes

Tout juste en quittant Port de la Selva, vous  ne pouvez ignorer le fantastique monastère bénédictin de Sant Pere de Rodes qui s’élève majestueusement au milieu de la montagne et domine toute la péninsule du cap de Creus. Il fait parti des plus beaux monastères de Catalogne, évidemment.

Girona

Gérone est incontournable, surtout pour la richesse culturelle et patrimoniale importante qu’elle renferme. Le visiteur n’a que l’embarras du choix et se promènera à la découverte de la vieille ville, de la cathédrale de Santa Maria, de l’église Sant Feliu. Le monastère de Sant Pere de Galligants peut-être l’occasion d’une pause thématique sur l’ensemble du chemin de Saint-Jacques : les monastères y sont légion. On pourra aussi prendre le temps de visiter le musée d’Archéologie de Catalogne. Notez aussi quelques événements majeurs comme le festival Temporada Alta ou la fête des fleurs.

Vic

La prochaine ville sur votre parcours est Vic. Nous en avons déjà parlé à l’occasion de l’exposition qui a récemment eu lieu au musée de Cluny, Vic héberge un superbe musée d’art médiéval. Comme Vic se trouve aussi au début du sentier de Saint Jacques, c’est une excellente introduction à l’histoire de la région. A ne pas manquer!

Manresa

En plein centre de la Catalogne et traversée par le fleuve Cardener,  la ville de Manresa abrite un grand centre de spiritualité ignacienne, fondé par le créateur des jésuites, saint Ignace de Loyola. Il faut aussi visiter la basilique de Sainte-Marie de Manresa. Depuis la ville on peut très bien voir la montagne de Montserrat, la prochaine étape de la marche vers Compostelle.

Montserrat

Montserrat est évidemment un arrêt incontournable. Sans doute un des quelques symboles catalan, monastère fantastique, à quelques kilomètres seulement de Barcelone, Le monastère de Montserrat posté sur un des flancs de la montagne du même nom est un lieu touristique majeur et l’un des nombreux monastères de Catalogne. Même si nous aimons vous faire découvrir des lieux insolites lors de nos suggestions d’escapades, Montserrat doit être visité si vous ne l’avez pas encore fait.

Cervera

On est passé dans les Terres de l’Ebre en arrivant à Cervera. Située entre le coteau des Savines et la rive du fleuve Ondara, la ville de Cervera possède une intense vie culturelle et artistique reflétée dans la Maison-musée Duran i Sanpere, ainsi que dans les cours de musique et dans les mises en scène de la Passion du Christ qui y sont donnés. Sachez aussi que si vous y passez au début du mois de l’année, la Festa Major de la ville a lieu les 5 et 6 février.

Tàrrega

Il faut vous arrêter dans la ville à l’occasion de la Fira Tàrrega (voir le site officiel). Il s’agit tout simplement du plus grand marché des arts scéniques où tous les professionnels du secteur se retrouvent chaque année. Sur le plan culturel, on vous conseille de visiter l’église de Santa Maria de l’Alba mais aussi le parc de Sant Eloi posté sur la petite montagne du même nom collée à Tàrrega.

Lleida

Lleida est la dernière grande ville que vous traverserez avant de quitter la Catalogne pendant votre périple vers Compostelle. On vous conseille de visiter le centre ville, la partie historique (El Nucli Antic). De toute manière, vous n’aurez pas beaucoup d’autre choix puisque le tracé historique du chemin de Saint Jacques de Compostelle en Catalogne passe par la Carrer Sant Antoni et la Carrer Major. Vous progresserez tranquillement le long de la Segre et ferez une visite du musée d’art Jaume Morera spécialisé sur l’art moderne et contemporain, une bonne manière de revenir à notre propre époque après cette découverte de la Catalogne médiévale.

Pour en savoir plus

A propos du GR 65 :

 

 

 

1 pensée sur “Le chemin de Saint Jacques de Compostelle en Catalogne”

  1. Bonjour,
    Fascinant ce circuit Jacquaire,on aimerait le parcourir au moins une fois l’an pour découvrir les richesses qu’il possède.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *