Pals

Le cas de Pals est un véritable succès. Ce fut un des premiers villages de la Costa Brava qui entreprit un processus de restauration en profondeur de sa splendide architecture médiévale. Son nom vient du latin palus, qui signifie «marais» (de nombreux mots en dérivent tels que «palustre» ou «paludisme», maladie transmise par le moustique des marécages). Les marécages de Pals, alimentés par le fleuve Ter, en firent un village peu salutaire pendant des siècles, mais c’est aussi le premier village catalan qui, à partir du XIVe siècle, cultiva du riz en gros. Le riz et la pêche furent les richesse de Pals, qui se dota alors d’un puissant château dont il ne reste que la dite Torre de les Hores (La tour des Heures), une imposante tour circulaire, construite au XIIe siècle, couronnée par un petit clocher-horloge du XVe siècle qui lui donne son nom. Il n’y a pas non plus de murailles, mais les rues gardent la disposition circulaire de nombreux villages médiévaux fortifiés. En tout cas, la pierre apparente est encore le magnifique élément de construction prédominant.