Découvrir le patrimoine catalan lors du festival « 48h Open House Barcelona »

Le concept « d’Open Houses » commence à Londres en 1992 et s’est introduit dans le monde entier petit à petit : New York, Dublin, Galway, Tel Aviv et depuis 2010, à Barcelone. L’occasion parfaite pour découvrir le patrimoine et l’architecture de Catalogne !

48 Open House Barcelona

Le festival « 48h BCN Open House » est un événement incontournable à Barcelone ! Chaque année au mois d’octobre et pendant 48 heures, près de 200 bâtiments ouvrent leurs portes, tous styles confondus, d’époques diverses et aux quatre coins de la ville : maisons, musées, fabriques, monuments, appartements, écoles, universités, bibliothèques, églises… Ces journées portes ouvertes invitent à explorer et à comprendre la valeur d’un espace bien construit et conçu.

Il s’agit d’une initiative appréciée et à laquelle participent différents secteurs de la société : plus de 900 bénévoles, 120 entités collaboratrices, plus de 200 propriétaires publics et privés et la participation de plus de 100 architectes.

On vous embarque à la découverte de la sélection « 48h Open Houses 2018 » !

Slider © Pol Viladoms
Montage ci-dessous : © Open House 48h BCN, Pol Viladoms, Nano Cañas, Jan Birringer, Bellesguard, Ramon Ojeda
48h Open House Barcelone

Casa Vicens

Notre premier arrêt du tour architectural de Barcelone se fait à « La Casa Vicens ». Elément typique de l’architecture barcelonaise, elle est la première grande commande reçue par Antoni Gaudí, un prélude à toute son œuvre architecturale !

Construite entre 1883 et 1885, l’architecte y dévoile son talent inégalable, la maison est classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO depuis 2005.

D’apparence néo-mauresque, sa structure en brique rouge et en pierre utilise des motifs en dents de scie, des arches en escalier, des supports élaborés sous des balcons saillants, des arcs en ogive et des tourelles sur le toit. Les carreaux de céramique floraux et à motifs en damier verts et blancs créent un kaléidoscope de couleurs : de quoi en prendre plein les yeux !

Typique de l’architecture « art nouveau », le lien avec la nature se voit tant à l’intérieur qu’à l’extérieur : il est non seulement présent sur la tuile, où un motif de palmier « Margallo », est apposé, mais également sur le grillage de la clôture et sur les grilles au-dessus des fenêtres qui ressemblent beaucoup à des vignes tordues. Ces motifs naturels s’étendent à l’intérieur, où le plafond de la salle à manger est en forme de dôme et a été peint de façon à ressembler au ciel, agrémenté de plantes et d’images florales.

Aujourd’hui la maison a une dimension culturelle et une fonction de musée :  les pièces conçues par Gaudí n’ont pas été modifiées.

On commence sur les chapeaux de roue ! Mais notre visite culturelle et architecturale de Barcelone ne fait que commencer.

Montage ci-dessous : © Pol Viladoms
48h Open House Barcelone - Casa Vicens

Casa Sayrach – Casa Montserrat

On continue notre visite de Barcelone à travers son architecture en faisant à arrêt à la Casa Sayrach et MontserratConstruite en 1918 par l’architecte Manuel Sayrach, grand admirateur de Gaudí, la maison Sayrach est considérée comme la dernière maison moderniste édifiée à Barcelone.

La décoration y est remarquable avec différents éléments d’inspirations végétales qui semblent être sculptés dans un seul bloc, et qui s’entrelacent pour former un ensemble artistique d’inspiration Gaudienne et troglodyte. On trouve également des gravures de coquillages, de méduses, d’éclaboussures d’eau et même une sculpture complète du squelette d’une baleine ! 

Montage ci-dessous : © Antonio Navaroo Wijkmark
48h Open House Barcelone - Casa Montserrat

Torre Bellesguard

La Torre Bellesguard, propriété de la famille Guilera qui continue à habiter une partie de la maison aujourd’hui, a été construite par Antoni Gaudí entre 1900 et 1909.  Contrairement à son style habituel tout en rondeur, Gaudi a ici adopté des lignes très droites inspirées du château médiéval de Martin l’Humain (dernier comte de Barcelone) dont la structure est encore visible dans le jardin de la propriété.

La Torre Bellesguard est une œuvre chargée de symbolisme, à mi-chemin entre le modernisme et le gothique. Gaudí y raconte la vie de Martin l’Humain et nous emmène dans une balade dans le temps !

Dans la partie supérieure des terrasses, Gaudí a créé un chemin de ronde autours des remparts : le panorama sur la ville de Barcelone est exceptionnel ! Et c’est ce qui lui a donné le nom de Bellesguard, qui peut se traduire par « belle vue ».

Montage ci-dessous : © Bellesguard
48h Open House Barcelone - Torre bellesguard

Hôpital Sant Pau

On poursuit avec la visite de l’hôpital de Sant Pau, construit entre 1905 et 1930 par Lluís Domènech i Montaner comme une « ville-jardin » et inscrit en 1997 au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Après avoir servi d’hôpital public pendant plus d’un siècle, ses pavillons rénovés brillent aujourd’hui de toute leur splendeur ! 

Cet ensemble moderniste, le plus important d’Europe, est aujourd’hui un référent de la richesse monumentale de Barcelone et aussi de son esprit innovateur. On peut accéder au Pavillon de Sant Rafael pour y contempler son intérieur tel qu’il a été conçu au début du XXe siècle. On peut aussi parcourir les tunnels qui relient les différents bâtiments par le sous-sol, et visiter les espaces patrimoniaux les plus représentatifs du Pavillon de l’Administration. Vous n’avez que l’embarras du choix !

On vous conseille de faire un tour dans les jardins, qui reproduisent le modèle de cité-jardin conçu au début du XXe siècle. Tout en s’y promenant, on peut profiter de la beauté extérieure des édifications : coupoles, toitures, façades, sculptures et vitraux y sont les éléments les plus remarquables. On pourrait y flâner toute la journée ! 

Montage ci-dessous : © Pol Viladoms
48h Open House Barcelone - Hopital Sant Pau

Parc Laberint d’Horta

L’un des bijoux caché du district d’Horta et Guinardó est le parc Laberint d’Horta ! Ce parc fut dessiné en 1792 par l’ingénieur italien Domenico Bagutti, à l’initiative du propriétaire du domaine, Joan Desvalls, marquis de Llupià et d’Alfarràs.

C’est le jardin le plus ancien de tous ceux de Barcelone, d’influence néo-classique, il a connu une remise aux goûts du jour avec l’incorporation d’un jardin romantique doté de parterres, de petites places, de grands arbres et d’une cascade. Au total, ce sont 55 hectares, d’inspiration néoclassiques de l’époque, bien que le caractère boisé de la plus grande partie du parc lui donne un aspect romantique avec plein de recoins à découvrir, certains dotés de sculptures mythologiques.

Le point d’orgue de ce parc est son labyrinthe. Pénétrez-y par l’une des quatre entrées et partez à la recherche du chemin qui vous mènera jusqu’à son coeur, où trône la statue d’Eros, le dieu de l’amour. À noter que les deux thèmes principaux du parc sont l’amour et la mythologie ! Le labyrinthe végétal, constitué d’un grand nombre de cyprès taillés, donne son nom au parc et est un point de rencontre et de jeu pour les petits et grands.

Montage ci-dessous : © Joan Sánchez Moreno
48h Open House Barcelone - Labyrinthe d'Horta

Arc de triomphe de Barcelone

On continue notre visite par l’Arc de triomphe de Barcelone ! En 1888, Barcelone organisait l’Exposition universelle, l’arc de triomphe y fut érigé comme porte d’entrée, située dans le parc de la Ciutadella. 

L’arc permettait alors de s’introduire dans de ce qui était alors le saló de Sant Joan, c’est-à-dire la promenade qui menait jusqu’à l’enceinte de la foire du parc de la Ciutadella. 

Une anecdote intéressante concernant l’arc de triomphe de Barcelone est qu’il aurait pu être remplacé par la tour Eiffel ! En effet, Gustave Eiffel proposa son projet à Barcelone pour l’Exposition universelle de 1888 mais le maire de Barcelone Francesc Rius i Taulet a refusé car le projet lui paraissant étrange, peu intégrable dans le décor de la ville et bien trop cher !

Montage ci-dessous : © Jan Birringer
48h Open House Barcelone - Arc de triomphe

Biblioteca Arús

Les amateurs de culture et d’histoire trouveront un véritable havre de paix à la Biblioteca Pública Arús. Créée par Rossend Arús, la bibliothèque ouverte au public en 1895 est devenue un centre de recherche spécialisé dans les mouvements sociaux contemporains.

La bibliothèque est située dans la maison où Rossend Arús (auteur barcelonnais) vivait sur le Passeig de Sant Joan, et ses collections ont été laissées au public dans son testament. Le bâtiment a été conçu par l’architecte Bonaventura Bassegoda i Amigó et présente des éléments décoratifs de Josep Lluís Pellicer et d’autres artisans comme Manuel Fuxà et Lluís Nogués.

La Biblioteca Arús est actuellement ouverte aux visiteurs et abrite quelque 80 000 volumes de livres et de livrets, de publications en série, de manuscrits et d’incunables, de documents cartographiques, de partitions, de microfilms et de ressources électroniques. Avis aux amateurs de culture : vous n’allez plus vouloir en partir, c’est garanti.

Montage ci-dessous : © Ramon Ojeda
48h Open House Barcelone - Bibliothèque Arus

Casa de la Seda

L’élégante et mystérieuse Maison de la Soie de Barcelone, construite par l’architecte Joan Garrido, est un beau bâtiment situé à côté du Palau de la Música Catalana. Il fut déclaré Monument architectural d’Intérêt national en 1919, et en 2016 il ouvre ses portes au public qui découvre ainsi 300 ans de splendeur et d’histoire !

L’édifice fut bâti entre 1759 et 1763, et sur sa façade on remarque les plus jolis graffites de Barcelone, malheureusement d’un auteur inconnu. L’élément le plus caractéristique du bâtiment repose en les dessins originaux du XVIIIe siècle qui décorent la façade et ses 4 mètres de hautLe choix de son emplacement n’a pas été laissé au hasard, en effet, à l’époque c’est dans cette rue et celles alentours que les artisans travaillaient la soie !

Une grande partie du mobilier et des décorations est d’origine, et ses murs couverts de dorures sont agrémentés de soie précieuse. L’intérieur garde une infinité de surprises, comme des documents et des parchemins du XVIe siècle… Mais pour en savoir plus il faudra y aller lors des 48h Open House Barcelona ! 

Palau moja

La maison du patrimoine Catalan se situe dans le rez-de-chaussée d’un immeuble singulier et plein d’histoire. Construit par l’architecte Josep Mas pour le marquis de Moja et sa femme, sur ce qui était autrefois la tour et les murailles de Portaferrissa.

Le palais a été construit dans les derniers instants du baroque, influencé par les nouvelles tendances esthétiques françaises avec un retour au classicisme et la sobriété des lignes. À l’intérieur il faut souligner la grande salle et la chapelle, décorées avec des peintures de Francesc Pla, d’inspiration renaissance. Elles donnent au bâtiment des allures tantôt vénitiennes tantôt versaillaises !

En raison de sa valeur historique et artistique, le Palau de Moja a été déclaré Bien Culturel d’Intérêt NationalAujourd’hui, il accueille un restaurant ainsi que des expositions temporaires. L’établissement met à l’honneur la culture catalane : monuments, récits historiques, personnages, artisanat, nourriture, espaces naturels… Un beau programme en perspective pour votre visite !

Montage ci-dessous : © Nano Cañas
48h Open House Barcelone - Palais Moja

Refugi antiari 307

On compte près de 1 400 refuges antiaériens construits à Barcelone. Le refuge 307 doit sont nom à son numéro d’inscription à la mairie de Barcelone. 

À la fin de la guerre, ces refuges sont abandonnés. Mais ils retrouvent au fur et à mesure un certain usage come entrepôt d’usine ou encore de lieu d’habitation. Plus tard, c’est le Musée d’Histoire de Barcelone qui s’y installe et occupe les tunnels. Le MUHBA organise des visites guidées qui permettent de diffuser une partie de l’histoire de la ville et du pays.

La construction s’étend sur plus de 200 mètres de tunnels d’une hauteur de 2,10 mètres et d’une largeur variable entre 1,5 et 2 mètres, avec notamment des toilettes, des fontaines, une infirmerie, une chambre d’enfants et une cheminée. Comment vivaient les catalans, comment s’organisait le quotidien… Si les murs pouvaient parler ceux-ci auraient sûrement beaucoup à raconter !

Articles recommandés

Que faire à Barcelone à la rentrée ?

Que faire à Barcelone à la rentrée ?

Les grandes vacances se terminent en Catalogne, mais il y a encore beaucoup de choses…

Que faire en août en Catalogne ?

Que faire en août en Catalogne ?

Si vous prévoyez de visiter la Catalogne au mois d’Août, retrouvez notre sélection d’activités à…

Les Festes Majors : les fêtes de quartier à ne pas manquer !

Les Festes Majors : les fêtes de quartier à ne pas manquer !

Populaires et conviviales, les Festes Majors sont l'endroit idéal pour passer un bon moment en…

Célébrer la Sant Joan en Catalogne

Célébrer la Sant Joan en Catalogne

Le 24 juin, c’est le jour de la Sant Joan en Catalogne ! Une tradition…

Que faire en juillet en Catalogne ?

Que faire en juillet en Catalogne ?

Vous serez en Catalogne en juillet ? Jetez un œil à notre sélection d'activités pour…

La nuit des musées en Catalogne

La nuit des musées en Catalogne

Comme chaque année au mois de mai, les 30 pays qui ont signé la Convention…

Voir tout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.