10 sites pour découvrir le patrimoine juif en Catalogne

À l’époque du Moyen Âge, les populations juives se sont développées en Catalogne participant au modelage du visage qu’on lui connait aujourd’hui. Au 6ème siècle on découvre une pierre portant une inscription en hébreu à Tarragone puis un texte hébraïque à Tortosa. Depuis, divers sites attestent des évidences historiques prouvant la présence juive en Catalogne. Partez à la découverte de ces temples de l’Histoire et offrez-vous un voyage dans le temps pour découvrir la Catalogne juive !

El call i el llegat jueu de Tàrrega (Terres de Lleida)

Alors que le premier tiers du 14ème siècle fut une période d’expansion économique et urbaine pour la ville de Tàrrega, une série de mauvaises récoltes génère des crises économiques faisant accroître les tensions sociales et les confrontations religieuses au sein de la ville. En 1348 la peste infeste la Catalogne et en juillet un soulèvement social touche de plein fouet les communautés juives catalanes entrainant de nombreuses pertes humaines.

Difficile de s’imaginer la situation à l’époque… C’est pour cela que les fouilles ont permis de rassembler les éléments nécessaires pour reconstituer l’Histoire avec notamment l’excavation de 6 tombes juives ! Aujourd’hui si vous vous baladez dans le call (le quartier juif) de la ville, vous y verrez l’exposition permanente intitulée « Tragèdia al Call – Tàrrega 1348 ». Parfois quelques images valent tout autant que de longs discours, vous ne croyez pas ?

© Manel R. Granell Tarragona turisme
© Museu de Tàrrega
A ne pas manquer

Si cela éveille votre curiosité ne vous arrêtez pas là et prenez la direction du musée de Tàrrega ! Vous y verrez les vestiges des gisements de la nécropole juive et une collection de pièces issues des courants gothiques et romans : un plaisir pour les yeux !

Ca la Garsa de Tarragona (Costa Daurada)

Comme de nombreuses grandes villes de Catalogne, Tarragone avait son quartier juif. Ces quelques rues étaient mises à l’écart du reste de la ville. Si vous faites un tour par le call, vous verrez la « Ca la Garsa ». De ce vieux bâtiment en partie détruit, on distingue aujourd’hui les restes d’une structure d’arcs gothiques. En 2006 on y découvre une fente appelée « mezuzà » où les juifs mettaient des morceaux de parchemin contenant des versets de la Torah. Depuis cette date, le bâtiment crée en 1238 a été déclaré bien culturel d’intérêt local et a bénéficié de travaux d’adaptation. Ainsi, la « Ca la Garsa » continue à propager son Histoire tout en embellissant Tarragone qui vous fera définitivement voyager dans le temps !

© Manel R. Granell- Tarragona turisme

Call de Montblanc (Costa Daurada)

La ville de Montblanc, une des municipalités de Tarragone, avait également son quartier juif, et ce depuis la création de la ville. A l’époque ce « call » se distinguait par ses activités commerciales florissantes permettant à la communauté juive de multiplier les échanges commerciaux, de croître démographiquement et d’asseoir son rôle dans l’enrichissement de la ville. Alors qu’au 13ème siècle, une soixantaine de familles participaient à la vie de quartier et bénéficiaient de privilèges royaux, la communauté s’est étiolée. Si vous passez par le quartier qui comportait à l’époque trois portails d’entrée, des synagogues et un cimetière, vous n’y trouverez à présent que la rue « dels Jueus » (des juifs), conservant une arche médiévale protégée comme un bien culturel d’intérêt local. Alors un petit conseil : réveillez votre créativité pour imaginer à quoi pouvait bien ressembler le call de Montblanc au 13ème siècle.

© Manel R. Granell- Tarragona turisme

Portail des Juifs de Tortosa (Terres de l’Ebre)

Continuez votre périple aux confins de la Catalogne juive en faisant une halte à Tortosa. C’est un peu un pèlerinage que vous effectuez puisqu’il s’agit de la ville avec la plus importante présence juive dans le sud de la Catalogne ! Et c’est partie pour une balade qui prend des allures de chasse aux trésors dans le labyrinthe que représente le call ! Amusez-vous à vous perdre dans le dédale des rues du quartier juif et imaginez le Tortosa d’antan.

Faites un détour par la somptueuse cathédrale où vous y trouvez de nombreux vestiges de la ville. Parmi eux, se trouve une pierre tombale datant du 6ème siècle sur laquelle plusieurs inscriptions (dont certaines en hébreux) attestent de la présence juive dans la population. On vous suggère de suivre l’itinéraire de l’ancien quartier où vous retrouvez la place à la gloire de Menahem ben Saruk (auteur d’une grammaire hébraïque basée sur la langue arabe). Zigzaguez ensuite dans la rue étroite du quartier (c’est la traversée de Vandellòs) pour atteindre « le portail des juifs » ayant survécu au passage du temps. Continuez de traverser le temps dans ce quartier pas comme les autres et rapprochez-vous de la partie la plus récente datant du 13ème siècle. Elle préserve un traçage rectiligne qui vous emmène de places en places… La balade n’est-elle pas dépaysante ?

© Ajuntament de Tortosa

Quartier juif de Santa Coloma de Queralt (Paisatges Barcelona)

Les premières références sur la communauté juive de Santa Coloma de Queralt datent de 1272. Les juifs qui représentaient un tiers de la population à l’époque, vivaient dans un quartier délimité par des murs. Dans l’enceinte où la vie battait son plein, places, bains et synagogues venaient étoffer le lieu. Ici, tout était pensé pour permettre au peuple juif d’être le plus autonome possible. Ainsi, le quartier était doté de ses hôpitaux et se distinguait par ses propres institutions hébergées dans les locaux du quartier.

Voyez-le par vous-même grâce à l’excellente conservation de la structure du quartier, comme la rue « del Call » ou celle des « Quarteres ». Ici, vous pouvez admirer les vestiges du portail des juifs, formé par une arche à demi-pointes.

A ne pas manquer

Pour les férus d’histoire n’hésitez pas à creuser un peu, puisque Santa Coloma de Queralt est une municipalité reconnue pour son importante documentation en matière de patrimoine. Vous êtes définitivement au bon endroit pour découvrir l’histoire des juifs en Catalogne !

Evasion aux Pyrénées (Pirineus)

Les Pyrénées, vous connaissez ? Il n’y a pas mieux pour s’évader ! Cependant, saviez-vous que de nombreux endroits des Pyrénées de Lleida ont été marqués par le passage des réfugiés juifs arrivés dans le Vall d’Aran et dans la vallée de l’Alt Urgell ? Le peuple a vu en ces routes de montagne uniquement praticables à pied, une bonne alternative pour relier Andorre et la France aux comtés pyrénéens de Lleida. En bonus, sachez que les routes aériennes les plus remarquables traversent le Pallars Sobirà, la vallée d’Aran, l’Alt Urgell et la Cerdagne : tout un programme pour prendre de la hauteur !

© Aniol Resclosa. Arxiu Imatges PTCBG
A ne pas manquer

Pour en savoir plus

Quartier juif de Girona (Costa Brava)

Vous voulez voir à quoi ressemble un authentique quartier juif catalan ? Prenez la direction de Gérone qui comporte le quartier juif le mieux préservé de toute l’Europe.

Son histoire commence avec l’établissement de 25 familles juives dans la ville en 898. Pour marcher sur leurs traces, il vous suffit de vous rendre au milieu de la ville historique, autour de la « Carrer de la Força », à l’époque appelée «Major del Call». Cet ensemble de rues et ruelles conserve toute la magie de l’époque médiévale : une invitation à la découverte de l’histoire catalane !

Et pour que vous soyez incollables sur le sujet, la meilleure option est de visiter le musée d’histoire juive situé au « Centre Bonastruc ça Porta ». Vous y êtes ? Vous voici alors devant le lieu où fut construite la dernière synagogue de la ville. L’endroit recèle de nombreux vestiges archéologiques et prend des allures de gardien de caverne aux trésors. Il n’y a qu’à voir l’impressionnante collection de pierres tombales hébraïques du cimetière juif de Montjuïc… Préparez-vous à en prendre plein les yeux !

© Oscar Vall. Arxiu Imatges PTCBG
Bon à savoir
  • Site officiel du Musée d’Histoire Juive de Gèrone
  • Adresse : C/ de la Força, 8 – 17004 Girona (El Gironès)
  • Contact : (+34) 972 216 761 / callgirona@ajgirona.cat
  • Prix :
  • Entrée gratuite au Musée le premier dimanche de chaque mois.
  • Entrée régulière individuelle : 4 €
  • Entrée réduite : 2 €
  • Audioguide : 2 €

Synagogue de Besalú (Costa Brava)

Poursuivez votre périple et partez à 35km de Gérone pour rejoindre Besalú. Outre son pont médiéval remarquable, la ville a conservé quelques vestiges de la vie juive. On pense notamment à l’exceptionnel mikvé (lieu où se déroulait les bains d’épuration) ou encore aux fragments d’une synagogue témoignant du judaïsme catalan du 7ème siècle. Tant que vous êtes à Besalú, profitez-en pour passer par le centre d’interprétation du quartier juif qui a investi la maison de la famille juive Astruc. Invitez-vous chez eux et entrer dans le passé juif de Besalú !

©Joan Ureña. Arxiu Imatges PTCBG
© Maria Geli – Pilar Planagumà. Arxiu Imatges PTCBG
© Òscar Vall. Arxiu Imatges PTCBG

Castelló d’Empúries

Prenez à présent la direction de la municipalité d’Alt Empordà, située à 50 km de Gérone. Vous y trouvez le musée d’histoire médiévale de la Cúria-Presó conservant des éléments archéologiques de la période juive avec par exemple sa collection de tombes juives. Dans cette ancienne cathédrale qui prend des airs de musée, vous voyez défiler sous vos yeux des fonts baptismaux attestant d’une conversion massive de la communauté juive en 1417. D’autres documents permettent de découvrir l’emplacement de deux synagogues aujourd’hui requalifiées en maisons privées : saurez-vous les retrouver ?

©Òscar Vall. Arxiu Imatges PTCBG

La Grande Synagogue de Barcelone et le cimetière juif de Montjuïc (Barcelona)

A Barcelone, le quartier juif a préservé sa tonalité médiévale, et ses espaces typiques de la période juive catalane. Voyez ces lieux dispersés dans le quartier comme des clins d’œil à cette période faste pour le peuple juif. Faites un tour sur la place « Manuel Ribé » sur laquelle le centre d’interprétation du quartier juif a élu domicile : cette visite est incontournable ! Vous trouvez également la pierre tombale commémorative de l’aumône fondée au 13ème siècle par Rabbi Ha-Sardí, pour cela, on vous donne rendez-vous dans la rue Marlet. Prenez ensuite la route du musée d’histoire de la ville qui conserve des petits bijoux de l’époque juive : tout un programme !

La communauté juive s’est également installée dans la « montagne des juifs », mieux connue sous le nom de « Montjuïc ». Les terres étaient propices à la construction de maisons et à l’emploi de terres agricoles qui furent aussi utilisées comme cimetière. On y retrouva d’ailleurs des preuves de la présence juive au 11ème siècle grâce à la découverte de 171 tombes en 1945 et de 557 tombes ainsi qu’une plaque funéraire en 2001.

© Enric GM – MUHBA
© Edmond Mestres – MUHBA
© Ramon Muro – ICUB
© Roger Rovira – MUHBA

Avez-vous déjà visité l’un des 10 sites représentant le patrimoine juif catalan ? Quel « call » fera partie de votre prochaine excursion en Catalogne ?

Partager

Enregistrer

Articles recommandés

10 sites pour découvrir le patrimoine juif en Catalogne

10 sites pour découvrir le patrimoine juif en Catalogne

À l’époque du Moyen Âge, les populations juives se sont développées en Catalogne participant au…

Fêter la Patum à Berga

Fêter la Patum à Berga

A Berga chaque année entre la fin mai et la fin juin on célèbre la…

Partir pour un jeu de piste dans le Poble Espanyol

Partir pour un jeu de piste dans le Poble Espanyol

Avez-vous déjà entendu parler du Poble Espanyol ? Construit à l’occasion de l’exposition internationale de…

Voyager dans le temps durant la foire moderniste de Terrassa

Voyager dans le temps durant la foire moderniste de Terrassa

L’idée de voyager dans le temps vous séduit ? On vous propose un périple pas…

9 escapades pour déguster les saveurs de Catalogne

9 escapades pour déguster les saveurs de Catalogne

Les gourmets qui ont un faible pour les plats raffinés sont toujours en quête de…

La Catalogne secrète d’Adeline Gressin

La Catalogne secrète d’Adeline Gressin

La Catalogne est une terre riche de panoramas extraordinaires et recèle de mystères qui ne…

Voir tout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *