Empúries

Empúries

En grec ancien, εμποριου (emporion) signifie «commerce». En latin «commerce» se disait emporium. Le terme a survécu  dans les langues romaines modernes, de sorte que Empori veut dire endroit de  grandes richesses ou d’abondance. Il n’est pas difficile d’imaginer à quoi se consacrait la fondation que les grecs phocéens, provenant de Massalia (Marseille) avaient réalisée en 580 av.JC, dans la colline côtière qui s’appelle aujourd’hui Sant Martí, tout près de l’Escala. Il s’agissait d’un centre d’échange commercial avec les habitants des lieux. Il l’appelèrent εμποριου (Emporion). Pour nous, c’est Empúries. Il reste des ruines, en partie grecques, en partie romaines du village qui exista entre le VIe siècle av.JC et le IIe siècle apr.JC. La première fondation, appelée Paleàpolis, se trouve aujourd’hui sous le petit village de Sant Martí d’Empúries. Plus tard, immédiatement au sud, on construisit la Neàpolis (les ruines qui apparaissent sur l’image) et à l’est, encore plus tard, les romains édifièrent leur Empuriae. Un magnifique ensemble ayant une grande valeur archéologique.