Cultures d’irrigation à Talavera

Cultures d’irrigation à Talavera

Jusqu’à ce qu’on ait construit les grands canaux d’irrigation, à partir du milieu du XIXe siècle, tout l’intérieur continental de la Catalogne était une zone de culture sèche. On y cultivait des céréales d’hiver, surtout le blé (Triticum aestivum) et l’orge (Hordeum vulgare), l’olivier (Olea europaea), l’amandier (Prunus dulcis) et aussi la vigne (Vitis vinifera).
L’irrigation a introduit l’horticulture (potagers et vergers), mais il reste encore de vastes zones consacrées à la culture sèche. En Catalogne continentale, ces cultures sèches existent dans des terrains doucement ondulés, qui permettent d’aligner des champs sans à peine avoir à rectifier le relief, tels que ces champs de blé de Talavera dans la région de la Segarra ou bien dans des zones plus montagneuses, qui exigent de disposer des terrasses planes, retenues par des margelles de pierre sèche, tels que les vignobles et les oliveraies de Batea, à la Terra Alta. Il s’agit de paysages agricoles d’une extraordinaire beauté, toujours ponctués de bosquets parmi les champs.