Cap de Creus

Cap de Creus

En Catalogne, le jour se lève au cap de Creus. Comme c’est le point le plus oriental de la péninsule ibérique, le soleil y sort donc avant n’importe quel autre endroit. Il illumine un paysage possédant une grande force dramatique, un énorme promontoire rocheux, sans pratiquement aucune végétation, fortement battu par les vents. C’est un espace d’une grande beauté, déclaré parc naturel en 1998. L’extension du parc est de presque quatorze mille hectares, dont trois mille sont de fonds marins; la pointe du cap de Creus, qui est le cap proprement dit, possède une centaine d’hectares. La végétation, malgré sa rareté, présente un grand intérêt. Les formations rocheuses qui affleurent partout et qui ont été remodelées de façon capricieuse par l’érosion éolienne et marine comptent parmi les terrains les plus anciens de Catalogne. Ce sont les roches métamorfiques paléozoïques qui prédominent (de quelques cinq cents millions d’années) parmi les schistes et les ardoises blanchâtres.