Aigüestortes

Aigüestortes

Seuls 165 km à vol d’oiseau séparent ces sommets enneigés des plages de la Costa Daurada; à moins de 200 km, se trouve le littoral du cap de Creus. La différence latitudinaire est très mince dans le premier cas (pas plus d’1º et 30’) et nulle dans le second. En raison de l’altitude, la différence de climat et de paysage est énorme. En effet, ces sommets, correspondant au coeur du Parc National d’Aigüestortes i Estany de Sant Maurici (l’unique parc national catalan) ont des altitudes supérieures à trois mille mètres; les parties les plus basses, même libres d’enneigement, dépassent largement les mille mètres. Elles correspondent exactement aux Pyrénées axiales, c’est-à-dire au coeur de la chaine de montagnes. Outre la sévérité du relief, on est surpris par l’abondance de petits étangs d’origine glaciaire qui sont plus de deux cents. La zone centrale occidentale du parc est vertébrée par le fleuve Sant Nicolau, un cours fort aimable qui entretient d’innombrables petits bois, ce qui crée un paysage d’une singulière beauté donnant son nom à la zone, «aigues tortes» (les eaux tordues).